Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dossier La Cellophane hante les esprits

La rédaction d'Emballages Magazine
C'est en quelque sorte le " Frigidaire " de l'emballage ! La Cellophane a tellement empreint les esprits qu'on utilise encore la marque pour le matériau : la pellicule cellulosique. Pis encore ! On a tendance à parler de Cellophane pour ce qui n'en est plus. Exemple : à la Fnac, un écriteau indique que seuls seront repris les CD toujours emballés sous leur Cellophane. Tout faux, car il s'agit en fait d'un film en polypropylène orienté (OPP). Autrement dit, " LE " matériau qui a porté un coup fatal à l'épopée de la Cellophane, surtout à partir des années 75-80 pour des raisons de coûts. " La production mondiale de Cellophane atteignait, vers la fin des années soixante-dix, entre 600 000 et 700 000 tonnes par an ", se souvient Richard Piani, qui a été président de la Société La Cellophane, berceau du matériau en France. Aujourd'hui, la capacité mondiale de fabrication n'avoisine plus que les 110 000 tonnes, dont la moitié revient au belge UCB. Avec des applications qui se cantonnent, par exemple, au papillotage des bonbons, la pellicule ayant la qualité de bien conserver les plis. Une petite astuce pour distinguer les deux films transparents ? Il suffit d'approcher la flamme d'un briquet pour voir la Cellophane se consumer comme du papier, puisqu'elle est fabriquée à partir de la pâte de bois. Tandis que le polypropylène se tortille en bon polymère de synthèse qu'il est !
Valérie Van Den Bos

Une épopée en cinq points
1905 : Jacques-Edwin Brandenberger découvre la pellicule cellulosique.
1929 : La société la Cellophane démarre l'usine de production de Mantes-la-Ville.
Années 30 : enduite d'un vernis, la Cellophane devient plus imperméable et surtout thermoscellable pour faciliter la mécanisation.
1975-1980 : le propylène biorienté (OPP) supplante la Cellophane.
1985 : arrêt en France de l'usine de Mantes-la-Ville.

Brandenberger, de la toile cirée à l'emballage

Le suisse Jacques-Edwin Brandenberger (1872-1954) découvre la pellicule cellulosique en 1905 un peu par hasard. Ingénieur à la Blanchisserie et Teinturerie de Thaon-les-Vosges, il cherchait en fait à produire de la toile cirée, en laminant et en[…]

Plus de 40 000 tonnes par an produites à Mantes

En France, berceau de la pellicule cellulosique, la société La Cellophane naît en 1913. La production du film transparent commencera d'abord dans l'usine de Bezons, dans le Val-d'Oise et se poursuivra surtout entre 1929 et 1985 à Mantes-la-Ville[…]

Une Image de modernité

" Les Cigarettes Camel, Craven, Chesterfield, etc., arrivent maintenant en France avec leur parfum d'origine et sont à l'abri de l'humidité et de la sécheresse ", prône une publicité parue en janvier 1932 dans le premier numéro d'Emballages,[…]

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
CARISTE

11 RUE MARIUS BERLIET ZI TRIANGLE D ACTIVITE