Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

La canette inspire et s'expose dans les jardins et sur les murs

SOPHIE BILLON ETARNAUD JADOUL

Sujets relatifs :

, ,
Exposition, détournement, campagne d'affichage... la boîte boisson se retrouve au coeur de l'inspiration des créateurs et des publicitaires, notamment grâce à ses propriétés environnementales.

La canette inspire ! Depuis quelques semaines, ce type de conditionnement s'affiche, s'expose et fait parler de lui. Dans l'art d'abord : jusqu'au 19 octobre, la 17e édition du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) présente Méli-Mélo. Les pieds de ce « jardin-table » sont constitués de plus de 3 000 canettes en aluminium offertes par le groupement européen des fabricants de canettes (BCME). Cette oeuvre, en forme de fer-à-cheval, anime l'espace de la Direction des espaces verts et de l'environnement de la mairie de Paris. Elle se divise en deux trames distinctes qui présentent, dans une première partie, diverses planches de culture au niveau du sol et, dans une seconde partie, un plateau supérieur en zinc, sorte de clin d'oeil aux troquets parisiens. Le Festival sélectionne chaque année plusieurs centaines de projets, venant du monde entier, valorisant la création paysagère. Cette année, la manifestation met en scène 26 jardins, mariant originalité et poésie, sur le thème « des jardins de partage ».

Autre lieu, autre oeuvre, avec Catherine Lévy et Sigolène Prébois, les fondatrices des Tsé et Tsé associés, qui ont proposé, début juin, une exposition insolite autour du thème de la surprise. Pour l'occasion, les deux designeuses ont redécoré les devantures de l'espace Sentou, à Paris, en imaginant « Les canettes vous ont à l'oeil », une fresque composée de milliers de canettes. Les boîtes boissons de trois tailles - 15, 25 et 33 centilitres - ont, là aussi, été offertes par différents membres du BCME.

Dans le métro

Les voyageurs du métro parisien ont également pu découvrir, en mai dernier, des affiches 4x3 présentant les boîtes boissons Burn, le soda énergisant de Coca-Cola France. Originalité du visuel de la campagne de communication : le message est exclusivement basé sur son emballage, une canette refermable ! Mise au point par Ball Packaging Europe, la canette Burn est proposée en 50 centilitres et a fait l'objet d'un dépôt de brevet. Cette application est la première à grande échelle. En outre, le géant des boissons dispose d'une exclusivité de cinq ans sur le système d'ouverture et fermeture qui consiste en un système à curseur, coulissant. Cette pièce, en polyéthylène téréphtalate (PET), est intégrée au fond supérieur de la boîte. Pour l'heure, ce conditionnement original, fruit de plus de deux ans de développement, est réalisé à Dorsten, en Allemagne et s'effectue « moyennant quelques adaptations, sur une ligne classique, aux mêmes cadences », souligne Vincent Bouin, chef de groupe chez Coca-Cola France.

Le visuel de la campagne montre clairement ce système de fermeture permettant de conserver, pendant 24 heures après ouverture, le gaz et le goût de la boisson. Cet élément est un plus pour ce type de boisson que l'on transporte ou consomme de façon nomade. En outre, un sticker, servant également de témoin d'ouverture, protège des poussières. Le fonctionnement du mécanisme est expliqué sur le côté de la canette. Des lancements reprenant ce type d'emballage devraient avoir lieu sur une dizaine de marchés européens dès cet été, augmentant ainsi la production de plusieurs millions d'unités. Et si Coca-Cola France va à contre-courant de la tendance générale à l'utilisation de monomatériau, en assemblant deux matériaux, PET et aluminium, ce système de fermeture est « totalement recyclable », insiste Vincent Bouin. De même la commercialisation récente - accompagnée d'une campagne de publicité soutenue - de l'autre boisson énergisante, Red Bull, après dix ans d'attente, elle aussi présentée en canette, devrait contribuer à la popularité de ce conditionnement.

Le BCME profite de ces occasions pour rappeler au grand public que la canette, étant 100 % recyclable et renouvelable à l'infini, apporte des réponses concrètes en matière de protection de l'environnement. Au total, 3,4 milliards de boîtes boissons sont consommées en France chaque année, 250 milliards sur la planète. Selon les calculs du BCME, si toutes les canettes étaient récupérés, il serait possible de construire six tours Eiffel !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

[Covid-19] Les mesures de Luxe Pack Monaco pour rassurer exposants et visiteurs

[Covid-19] Les mesures de Luxe Pack Monaco pour rassurer exposants et visiteurs

Le salon de l’emballage de luxe doit tenir son édition monégasque du 28 au 30 septembre. Mais l’épidémie de coronavirus bouleverse l’organisation de l’événement. Les dirigeants du[…]

26/05/2020 | Hygiène-BeautéLuxe
William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Carnet

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

80% d’aluminium recyclé dans les capsules Nespresso

Economie circulaire

80% d’aluminium recyclé dans les capsules Nespresso

Fusion dans le carton

Acquisitions

Fusion dans le carton

Plus d'articles