Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

La barquette alimentaire se compartimente

ARNAUD JADOUL

Sujets relatifs :

,
La consommation nomade et la demande de praticité favorisent le développement des barquettes alimentaires à plusieurs compartiments. Qui s'accompagne de l'ajout de couvercles transparents ou de l'adoption de fonds noirs.

Les marques Marie et Luang viennent de rénover leurs gammes de plats cuisinés. Et d'abandonner les sachets au profit des barquettes. Deux exemples parmi d'autres l'un phénomène en expansion dans les rayons produits frais et traiteur de la distribution. « On constate un transfert des emballages souples, poches ou sachets, vers les barquettes, en particulier dans le frais, les plats cuisinés, le surgelé », atteste Christian Derousseaux, chef de marchés industries alimentaires chez Socamel Rescaset (Groupe Guillin). En parallèle, le polypropylène (PP) gagne du terrain en raison de sa bonne aptitude au remplissage à chaud et au réchauffage au micro-ondes. « Il est aussi plus simple à operculer », ajoute Eric Leu, responsable produit chez Florette (Soléco). Cause essentielle de ces évolutions : le développement des modes de consommation nomades et une demande croissante des consommateurs pour une praticité et un confort accrus. La séparation des aliments donne une image de frais tout en permettant d'allonger la durée de vie du produit, « les différences d'humidité entre les aliments provoquant des transferts de goûts et un flétrissement plus rapide des salades », explique Myriam Bozzetto, responsable de la communication de CGL Pack. Dans le commerce, les rotations peuvent aussi être gérées sur des périodes un peu plus longues. Et, sur ce point, c'est la demande des distributeurs comme celle des consommateurs qui commande, car, pour les industriels, la fabrication de ce type de barquettes est plus contraignante et plus gourmande en matières premières.

Multiplication des combinaisons

Une difficulté que l'apparition de la cloison amovible, qui se désolidarise de la barquette, et la transforme en véritable assiette, ne fait qu'accentuer. Appliquée aux salades traiteurs, Fleury Michon l'a introduite dans les plats cuisinés avec son Assiette gourmande. « Elle optimise les qualités gustatives des recettes jusqu'au moment de la consommation et autorise de multiples combinaisons », remarque Guy Michel, directeur commercial d'Europlastiques, le fabricant de la barquette Fleury Michon. « Elle est au centre des études », confirme Bertrand Brault, directeur des ventes et du marketing de la division « consumer goods » d'Huhtamaki France, qui annonce la sortie d'une barquette multicompartiment à cloison amovible.

Autre fonctionnalité attendue : la refermeture. Le couvercle, bombé et transparent, garantit l'étanchéité de la barquette et permet d'insérer serviettes, couverts, et autres compléments. Il peut donner un aspect valorisant de « cuisiné maison ». Ce couvercle peut, en outre, se substituer aux suremballages en carton. A l'inverse, le noir s'impose dans les fonds, comme en témoignent l'Assiette gourmande ou la barquette bicompartimentée Marmipack de Guillin Emballages. Cette couleur met davantage en valeur les plats cuisinés.

Enfin, beaucoup de spécialistes cherchent à alléger les matériaux. « Surtout pour des formes relativement basses ou pour obtenir un toucher plus doux », indique Myriam Bozzetto. CGL Pack vient ainsi de lancer une nouvelle génération de barquettes à base de polypropylène expansé.

Certains industriels émettent toutefois des réserves. « Il faut relativiser cette demande, souligne

Laurent Boumendil, responsable des ventes chez Faerch Plast. Cette sophistication coûte cher et elle ne concerne qu'un faible volume de produits, même s'ils sont plus élaborés et donc à plus forte valeur ajoutée. » Une divergence d'analyses due aussi à des différences de process et de savoir-faire des intéressés.

Il n'empêche. L'offre dans ce domaine devrait s'étoffer dans les prochains mois. Bernard Brault annonce ainsi de nombreux projets chez Huhtamaki dans les aliments pour bébé, en vue de remplacer les pots en verre ou de compléter les solutions-repas actuelles, qui arriveront sur le marché dès cet été.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

OEP s’empare d’Alltub

OEP s’empare d’Alltub

Le fonds d’investissement a racheté le fabricant de tubes en aluminium destinés, entre autres, à la cosmétique et la santé. – Alltub change une nouvelle fois de propriétaire. Le fonds[…]

16/11/2018 | Hygiène-BeautéSanté
Des solutions durables chez Constantia Flexibles

Des solutions durables chez Constantia Flexibles

L'Europe revient sur les perturbateurs endocriniens

Sécurité sanitaire

L'Europe revient sur les perturbateurs endocriniens

Pour renforcer la crédibilité des avis de l’Efsa

Sécurité sanitaire

Pour renforcer la crédibilité des avis de l’Efsa

Plus d'articles