Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

L'Italie des machines d'emballage occupe le terrain à Ipack-Ima

TP

Sujets relatifs :

 

Petit rappel ! « L'Italie ce n'est pas uniquement de la mode et de la gastronomie, mais aussi beaucoup de technologie. Et en matière de technologie, l'emballage occupe une place prépondérante » : c'est ainsi qu'Antonio d'Amato, président de la Confindustria - l'équivalent italien du Medef français - a inauguré la dix-neuvième édition de Ipack-Ima, le salon international dédié à l'emballage et au conditionnement, à la logistique et au process alimentaire qui s'est tenu à Milan (Italie) du 4 au 8 mars. Antonio d'Amato, lui-même patron d'une entreprise spécialisée dans le conditionnement alimentaire, en a profité pour mettre en exergue cette « culture de filière » qui caractérise l'industrie italienne de l'emballage et « lui confère sa compétitivité sur les marchés internationaux ». Allusion directe au secteur des machines : l'Italie, qui occupe le quatrième rang mondial avec un chiffre d'affaires supérieur à 2,8 milliards d'euros, vend 80 % de ses produits à l'export. Et Ipack-Ima aura constitué une excellente vitrine du savoir-faire transalpin dans ce domaine. Faut-il encore signaler que, sur les 1 740 exposants, 1 230 étaient italiens. Ce qui laisse peut être à réfléchir sur la vocation véritablement internationale de ce salon qui a accueilli 45 000 visiteurs. La délégation française, quant à elle, se composait d'une petite dizaine d'exposants venus à Milan pour des objectifs bien précis. C'est le cas de Thimonnier, qui mise sur le marché transalpin du sachet Doypack, ou de Sleever International, venu prêter main forte à sa filiale italienne. Reste que les organisateurs ont cherché à rendre plus attractive la manifestation. En particulier, le traditionnel parcours du combattant du visiteur a été facilité en créant des itinéraires ciblés. Et ceux qui désiraient personnaliser davantage leur visite pouvaient établir leur propre circuit en se connectant sur le site Internet de Ipack-Ima. A noter aussi que ce salon, finalement très centré sur l'univers de la machine, essaye de se diversifier. Ainsi, la naissance de Pack-Mat, un espace dédié aux matériaux et aux nouvelles solutions de conditionnement. Côté innovations, peu de nouveautés sur les stands mais « beaucoup de projets en cours ». Il est vrai qu'après Interpack, Emballage 2002, le CFIA et avant Hispack, il semble urgent de laisser du temps au temps !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lacroix investit en Bourgogne

Lacroix investit en Bourgogne

Le groupe jurassien d’emballages alimentaires investit près de 20 millions d’euros dans une nouvelle usine à Branges (Saône-et-Loire). - Du bois rue des Peupliers, cela ne s’invente pas ! À[…]

18/01/2019 | BoisInvestissement
Tetra Pak personnalisera en numérique

Tetra Pak personnalisera en numérique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Nestlé vise la neutralité plastique

Nestlé vise la neutralité plastique

Plus d'articles