Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

L'INDP décrypte le packaging des vins

AF

Sujets relatifs :

 

L'Institut national du design packaging (INDP) a lancé en 2004 une enquête sur les performances commerciales du couple produit/packaging sur le marché des vins. En ressort aujourd'hui une étude qui met en lumière les réactions des consommateurs et, partant, les clés d'une bouteille réussie. Une bouteille qui concilie tradition et modernité... Si c'est la formule magique que l'on ne manque jamais de ressortir lors d'un article sur le vin, c'est qu'elle synthétise parfaitement les efforts accomplis par les producteurs. Avec plus ou moins de pertinence... Forme, poids et couleur de la bouteille, gravures et décors, étiquettes, médaillons, collerettes et macarons : l'ensemble de ces éléments de design, mais aussi la nature et la hiérarchie des informations qu'ils portent, déterminent le succès d'une bouteille face à son juge : le consommateur. L'Institut national du design packaging (INDP) a évalué - sans les déboucher ! - 180 bouteilles dont 90 de vin rouge, 45 de blanc et 45 de rosé. Celles-ci étaient soumises à l'appréciation de 200 personnes consommant du vin au moins une fois par mois, recrutées dans les supermarchés ou hypermarchés. Paradoxe : ce sont les connaisseurs, qui se situent principalement pari les tranches les plus âgées du panel, qui sont le plus ouverts à la fantaisie du packaging. Les débutants, par peur du ridicule peut-être, se réfugient dans le classicisme. Bouteilles de forme bordelaise, étiquettes décorées de châteaux, millésimes, numérotation : tous ces signes de qualité « fonctionnent », même lorsqu'ils sont artificiels comme les châteaux fictifs de certaines marques... Emballages Magazine publie une analyse plus détaillée de cette étude dans le supplément de juin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mademoiselle Bio refond son identité graphique avec Dragon rouge

Technologie

Mademoiselle Bio refond son identité graphique avec Dragon rouge

La marque de cosmétiques bio a revu ses gammes de packagings et son identité de marque. Mademoiselle Bio s’est rapproché de Dragon rouge pour repenser son image. – C’est une marque qui veut laisser sa trace[…]

23/02/2021 | DesignCosmétiques
Les Verallia Design Awards se la jouent solo

Concours

Les Verallia Design Awards se la jouent solo

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

Technologie

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

Aunt Jemina devient Pearl Milling Company

Profession

Aunt Jemina devient Pearl Milling Company

Plus d'articles