Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

L'étiquetage des médicaments injectables en question

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

Le décès d'un enfant dans un hôpital parisien met en cause la lisibilité des étiquettes.

La mort d'un enfant de 3 ans à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris le 24 décembre dernier relance la polémique sur l'étiquetage des produits pharmaceutiques injectables dans les hôpitaux. Une infirmière lui a administré par erreur une perfusion de chlorure de magnésium au lieu d'un sérum glucosé destiné à le réhydrater, les deux flacons ayant tous deux une étiquette bleue. Ce décès est intervenu alors qu'une circulaire de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), datée du 19 décembre, informe les établissements de santé de "la mise à disposition de nouveaux étiquetages pour les médicaments injectables de faibles volumes". Elle leur demande "d'élaborer un plan de prévention et de gestion des risques relatif à la mise à disposition, au plus tard le 2 avril 2009, de petits conditionnements de solution injectable dont les étiquetages doivent être modifiés" et d'"éviter la coexistence dans un même service des deux modes d'étiquetage différents pour une même présentation, compte tenu de l'enjeu de sécurité pour le patient". L'Afssaps appelait alors à une lecture attentive des étiquettes avant toute administration. Ces mesures constituent la deuxième vague d'un plan d'harmonisation des étiquetages lancé courant 2007, et qui portait alors sur quatre substances actives (adrénaline, atropine, éphédrine, chlorure de potassium). La liste des substances concernées par la deuxième vague du plan inclut des anesthésiques et des "électrolytes/substituts du sang", dont, justement, le chlorure de magnésium.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Marchesini investit dans le remplissage aseptique

Investissements

Marchesini investit dans le remplissage aseptique

Le constructeur de machines pour la pharmacie et la cosmétique a ouvert une nouvelle usine à Monteriggioni, près de Sienne (Italie), pour renforcer les capacités de sa filiale Corima. - Le marché des[…]

Clariant finalise la cession de sa division Healthcare Packaging à Arsenal

Acquisitions

Clariant finalise la cession de sa division Healthcare Packaging à Arsenal

Aptar ouvre un premier centre de formation technique aux États-Unis

Aptar ouvre un premier centre de formation technique aux États-Unis

Antares Vision se développe dans l’embouteillage

Acquisitions

Antares Vision se développe dans l’embouteillage

Plus d'articles