Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dossier

L'emballage, poids lourd de l'industrie

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Confrontée à un environnement tendu, la filière de l'emballage et du conditionnement, poids lourd de l'industrie française, doit développer de nouveaux services.

Selon le nouvel Observatoire de l'emballage réalisé par le Bureau d'informations et de prévisions économiques (BIPE) pour le salon Emballage 2006 organisé par Exposium en novembre 2006, l'industrie française de l'emballage compte 112 000 emplois directs et réalise un chiffre d'affaires annuel de 20 milliards d'euros. La filière de l'emballage et du conditionnement représente davantage d'emplois que l'industrie aéronautique et consacre 15 % de sa valeur ajoutée aux investissements, contre 12 % en moyenne pour l'industrie. Selon une analyse par facturations, les matériaux utilisés sont pour 32 % des plastiques, 32 % du papier-carton, 14 % du verre, 14 % du métal et 8 % du bois.

En termes de débouchés, l'alimentaire non liquide représente 38 % des ventes, l'alimentaire liquide 27 %, l'hygiène, santé et beauté 12 %, les autres biens de consommation 8 % et les autres industries 15 %. En ce qui concerne leurs perspectives d'activité pour 2006-2008, les fabricants d'emballages - en particulier dans le secteur de la santé et de la beauté - semblent assez confiants, avec une croissance annuelle anticipée de 4 % en moyenne. Voilà pour les données générales.

Le classement réalisé par Emballages Magazine montre, toutefois, que la filière de l'emballage et du conditionnement demeure engluée dans de sérieux problèmes de rentabilité. Malgré des volumes satisfaisants, les prix tirés vers le bas exposent les entreprises au moindre retournement. L'explosion des coûts des matières premières et de l'énergie illustre parfaitement cette menace qui peut mettre en jeu la pérennité des entreprises.

Optimisation logistique

Dans ce contexte difficile, le développement des services permet de créer de la valeur ajoutée. Le BIPE a ainsi établi que l'optimisation logistique des emballages primaires - devant le design et l'environnement - constituait une priorité pour les professionnels. Et c'est bien dans cet esprit qu'Emballages Magazine a pris l'initiative de créer une nouvelle rubrique dans son classement. Fabricants d'emballages et conditionneurs sont, en effet, désormais dissociés. Une façon de mieux prendre en compte l'existence d'un métier mal connu et pourtant essentiel : la prestation en conditionnement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Du polyéthylène chimiquement recyclé dans l’Oxbtec de Bolloré

Economie circulaire

Du polyéthylène chimiquement recyclé dans l’Oxbtec de Bolloré

Le fabricant breton a collaboré avec Dow pour proposer un film thermorétractable barrière à partir de matière première issue de déchets plastique. - Le film Oxbtec de la division Packaging films[…]

Haribo, c’est beau la vis

Profession

Haribo, c’est beau la vis

Stora Enso et Tetra Pak investissent dans le recyclage

Economie circulaire

Stora Enso et Tetra Pak investissent dans le recyclage

Pactiv Evergreen se renforce dans les solutions thermoformées

Acquisitions

Pactiv Evergreen se renforce dans les solutions thermoformées

Plus d'articles