Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

L'emballage de Saint-Gobain toujours à vendre

La rédaction d'Emballages Magazine
Le groupe français a « reçu des marques d'intérêt » pour son pôle conditionnement, valorisé à 4 milliards d'euros.

Saint-Gobain « a reçu des marques d'intérêt pour son pôle emballage », qu'il souhaite céder, d'après une information parue sur le site internet du quotidien Les Echos et reprise par l'AFP. D'après le quotidien économique, l'irlandais Ardagh Glass, le mexicain Vitro et l'espagnol Vidrala seraient intéressés. Saint-Gobain étudierait trois scénarios pour procéder à la cession : « une reprise par un fonds d'investissement, solution inenvisageable dans le marché actuel », « une introduction en Bourse, option également très complexe à mettre en œuvre et que Saint-Gobain semble écarter, et, plus crédible, un scénario associant un industriel et un financier ». Dans ce dernier cas de figure, il s'agirait de « céder le contrôle de l'emballage à un industriel en faisant entrer un partenaire financier à hauteur de 25% », Saint-Gobain conservant 25% du capital. « Ce montage permettrait d'éviter de faire porter le financement en totalité par un financier ou par un industriel », explique le site, précisant qu'« une des variantes consisterait à faire entrer un fonds souverain, épargné par les problèmes de financement ». Le pôle emballage de Saint-Gobain a réalisé 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2007. Il est, selon Les Echos, valorisé à 4 milliards. Il n'est plus considéré comme stratégique par Saint-Gobain, qui se recentre sur les métiers du bâtiment, et avait fait part de sa volonté de le céder début 2007.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Raja automatise l’expédition de ses colis avec Boa Concept

Investissements

Raja automatise l’expédition de ses colis avec Boa Concept

Le distributeur d’emballages a investi dans 100 m de convoyeurs Plug-and-Carry sur son site de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). - Quatre jours en tout pour installer et démarrer 100 mètres de convoyeurs reliant la[…]

03/03/2021 | Logistique
DS Smith investit dans la dorure à froid

Investissements

DS Smith investit dans la dorure à froid

Cartonnages Vaillant automatise le contrecollage

Investissements

Cartonnages Vaillant automatise le contrecollage

Krones crée une entité autonome pour le process brassicole

Investissements

Krones crée une entité autonome pour le process brassicole

Plus d'articles