Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

JC France dans les fruits et légumes

Sujets relatifs :

 

« Après quatre ans d'existence sur le marché de l'emballage alimentaire, il nous paraissait logique de développer une activité similaire en direction de la filière fruits et légumes », explique Franck Arnaud, directeur commercial de JC France. Spécialisée dans le négoce de conditionnement alimentaire à destination de la grande distribution et d'industries locales du secteur agroalimentaire, la société a investi 4 millions de francs (610 000 euros) dans la construction d'un nouveau dépôt de conditionnement. L'objectif ? Se rapprocher du Marché d'intérêt national (MIN) Saint-Charles de Perpignan (Pyrénées-Orientales) tout en doublant les capacités de stockage. Premier MIN français sur le secteur des fruits et légumes, Saint-Charles-Perpignan offre, en effet, un potentiel de développement important pour le négociant.

Potentiel de développement « Nous avons l'opportunité de nous attaquer à un marché que nous n'avons jamais abordé mais qui est complémentaire de ceux sur lesquels nous sommes déjà présents. Ce que nous faisons pour la grande distribution, nous pouvons le faire également pour les fruits et les légumes », poursuit Franck Arnaud en évoquant les débouchés liés à cet investissement. Avec 2 000 m2 dont 1 600 destinés au stockage, le nouveau bâtiment permettra d'approvisionner en conditionnements sous vide, films étirables, papiers et polystyrène expansé (PSE), la centaine de négociants et de producteurs présents sur place. « Mis à part le bois et le carton, nous distribuons l'ensemble des emballages alimentaires que l'on retrouve dans les linéaires avec une large couverture départementale sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude », ajoute Franck Arnaud qui table sur un chiffre d'affaires de 12 millions de francs (1,83 million d'euros) en 2002 contre 6,5 millions de francs (991 000 euros) en 2001. « La demande est, en effet, de plus en plus forte sur ces produits de conditionnement et nous mettons en avant notre réactivité pour nous imposer », termine le directeur commercial en évoquant les 3,5 millions de tonnes de fruits et légumes qui transitent chaque année sur ce site. Le MIN de Perpignan constitue le premier centre européen de traitement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Guy Demarle met sous vide à domicile

Guy Demarle met sous vide à domicile

Le spécialiste de la vente directe d’articles de cuisine lance le Be Save, avec des récipients en verre. - Le sous-vide est un procédé désormais bien connu dans l’agroalimentaire et la restauration[…]

13/12/2018 | BoissonsVerre
Multivac agrandit l’usine d’Enger

Multivac agrandit l’usine d’Enger

Un Livre blanc pour le carton ondulé

Un Livre blanc pour le carton ondulé

Pack Alim passe sous pavillon belge

Acquisitions

Pack Alim passe sous pavillon belge

Plus d'articles