Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Iris dans les films hydrosolubles

COR

Sujets relatifs :

 

Conditionneur à façon spécialisé dans les produits phytosanitaires, Iris développe aujourd'hui un nouveau savoir-faire en matière de produits vétérinaires. Implantée depuis sa création en 1999 à Salindres (Gard), la société dirigée par Christophe Kochian vient en effet de signer un contrat portant sur la production d'un million de doses hydrosolubles prêtes à l'emploi contenant un antiparasitaire du mouton. « Nous disposons d'une technologie propre qui nous permet aujourd'hui d'envisager de nouveaux déploiements, explique le directeur d'Iris. Nous avons en effet été contactés par un grand groupe industriel spécialisé dans les produits vétérinaires pour mettre en oeuvre cette technique de manipulation des films hydrosolubles. L'avantage de ce type de conditionnement est d'offrir un prédosage tout en minimisant les contacts et en limitant les rejets dans l'environnement. Des caractéristiques qui répondaient bien aux attentes de l'industriel à la recherche d'une solution fiable pour emballer un produit hautement concentré sans risques pour l'utilisateur », commente Christophe Kochian. Mettant en oeuvre de Bonnes pratiques de fabrication (BPF), « ce qui est encore assez rare pour une PME », Iris a investi 500 000 euros dans la construction d'un laboratoire monoclient sous atmosphère contrôlée. « Tout a été conçu pour répondre au cahier des charges fixé par le client tant au niveau des machines que des cadences de production ou du volume de liquide contenu dans les doses », précise encore Christophe Kochian, « tenu à un devoir de réserve » vis-à-vis de son client. Iris devrait réaliser un chiffre d'affaires global de 2,3 millions d'euros cette année et prévoit une nouvelle extension de ses locaux, couvrant 4 500 mètres carrés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Reborn désencre les films imprimés en polyéthylène

Economie circulaire

Reborn désencre les films imprimés en polyéthylène

Le fabricant et recycleur d’emballages souples en plastique a investi 3 millions d’euros dans son usine pyrénéenne pour produire de la matière secondaire de qualité. - Dans le recyclage des films en[…]

08/11/2021 | PlastiquesInnovation
Südpack offre une alternative aux blisters en PVC

Economie circulaire

Südpack offre une alternative aux blisters en PVC

Fujifilm Graphic Systems part à la conquête de l’emballage souple

Technologie

Fujifilm Graphic Systems part à la conquête de l’emballage souple

Davantage de matière recyclée dans le banderolage

Economie circulaire

Davantage de matière recyclée dans le banderolage

Plus d'articles