Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Imaje se rapprochede ses clients

Tiziano Polito
La filiale du groupe Dover s'internationalise et modifie son organisation en se dotant de quatre plateformes logistiques installées à Bourg-lès-Valence, Shanghai, Göteborg et Atlanta.

Glocal ». Les dirigeants d'Imaje n'ont pas peur des néologismes pour définir leur nouvelle stratégie. Et ils auraient tort de s'en priver. L'expression - résultat de l'association des termes « global » et « local » - colle parfaitement à leurs objectifs : penser local, c'est-à-dire se rapprocher des clients finaux, alors que les activités de l'entreprise ont tendance à s'internationaliser et à se diversifier. La société de Bourg-lès-Valence, qui fait partie, depuis 1995, du groupe américain Dover, se dote d'une organisation en deux étages. A l'étage supérieur, toutes les activités dans le marquage et l'identification automatique sont désormais regroupées autour d'une nouvelle entité, baptisée Product identification group (PIG). Cette superstructure, qui sera dirigée par Omar Kerbage, également président d'Imaje, réunira les activités du français et des américains Datamax et O'Neil Printer Developement, tous deux spécialisés dans les imprimantes.

Tête de pont

Le pôle représente un chiffre d'affaires de 800 millions de dollars (620 millions d'euros) pour 4 000 salariés. A l'étage inférieur, Imaje réorganise son réseau de distribution autour de quatre plateformes logistiques situées à Bourg-lès-Valence (France), Göteborg (Suède), Shanghai (Chine) et Atlanta (Etats-Unis). Chacune d'entre elles deviendra une tête de pont pour desservir une zone de marché environnante. Encore faut-il rappeler que 80 % du chiffre d'affaires de l'entreprise, à 390 millions de dollars (300 millions d'euros), est réalisé à l'export. Et que c'est justement l'international qui offre les meilleures perspectives de développement. « Le Brésil, l'Inde mais aussi l'Espagne représentent des marchés très intéressants », explique Christian Lefort, responsable des ventes de l'entreprise. Cette organisation garantira à Imaje la proximité nécessaire pour mieux prendre en compte les attentes de ses clients et les contraintes locales en termes d'étiquetage, d'encres et de conditionnements. L'entreprise, qui vient d'équiper son usine de Bourg-lès-Valence du progiciel SAP, espère aussi raccourcir ses délais de livraison. Son objectif ? Livrer la machine 10 jours après l'enregistrement de la commande.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Global Industrie reprogrammé en septembre

Profession

Global Industrie reprogrammé en septembre

La crise sanitaire a conduit l’organisateur GL Events à déplacer le salon dédié à l’industrie du 7 au 10 septembre, toujours à Lyon. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des[…]

Une nouvelle usine pour les machines de recyclage du PET de Starlinger

Investissements

Une nouvelle usine pour les machines de recyclage du PET de Starlinger

Universal Robots vend son 50 000e cobot

Investissements

Universal Robots vend son 50 000e cobot

Proxinnov en PIA3

Investissements

Proxinnov en PIA3

Plus d'articles