Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Ile-de-France : la plus généraliste des régions...

ANNE FRITSCH

Sujets relatifs :

L'enquête menée par Eurostaf pour Exposium, à l'occasion du salon Europack, décrit le paysage de l'industrie de l'emballage en France. Région par région, elle constate le poids économique et social du secteur ainsi que ses spécificités. Notre première étape nous mène dans la région championne en termes de chiffre d'affaires réalisé par l'industrie de l'emballage : l'Ile-de-France.

Avec 27,8 % du chiffre d'affaires national réalisé par l'industrie de l'emballage telle qu'elle est définie par Eurostaf pour cette enquête, la région Ile-de-France est la plus active du secteur. Ce n'est pas une surprise. La grande région parisienne représente aussi 28 % du PIB national. Remarquons qu'elle accueille une part importante des sièges sociaux des entreprises françaises et étrangères. De ce fait, une partie de l'activité réalisée en province est comptabilisée dans les comptes des entités juridiques domiciliées dans la région parisienne.

Heureusement pour notre étude, elle est faible. En effet, à part l'exception notable de Pechiney, la plupart des grands groupes donnent à leurs établissements le statut de filiales, qui publient indépendamment leurs comptes. Ce phénomène parasite minoritaire ne compromet donc pas les grandes lignes de l'enquête.

Position centrale

En raison de sa position centrale, la région et notamment Paris, concentrent la plupart des syndicats professionnels et autres instances de représentation nationale des professions de l'emballage. C'est aussi le lieu des grands rendez-vous. La région présente plusieurs paradoxes. En dépit de sa position dominante, elle compte peu d'établissements. L'Ile-de-France réalise les 27,8 % de chiffre d'affaires suscités avec seulement 17,8 % du nombre des entreprises, pour 24,5 % des effectifs.

Les entreprises sont donc de taille importante. Et particulièrement rentables (33,6 % de valeur ajoutée), mais peu exportatrices : 22,1 % seulement, à comparer à la moyenne nationale de la filière, de 28,6 %.

Offre équilibrée

L'offre est équilibrée entre les divers matériaux et types de machines. En revanche, c'est le segment des emballages proprement dits qui domine largement. Il représente 64 % du chiffre d'affaires régional de l'emballage quand la moyenne nationale se monte à 41 %. La région joue un rôle important en ce qui concerne les équipements de mesure, d'essais et de contrôle (48 % du total de cette activité en France), et en machines d'impression, marquage, étiquetage (37 % de l'activité en France). En revanche, elle est peu active en conditionnement à façon et en machines de process alimentaire (19 et 16 % respectivement du total de ces activités.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Alpla se renforce en Amérique centrale

Acquisitions

Alpla se renforce en Amérique centrale

A la suite d’une alliance avec Fortiflex à Porto Rico, le groupe autrichien a rapatrié les outils de production dans son usine locale. - L’autrichien Alpla annonce l’expansion de ses activités à[…]

L’Inde va produire des palettes Europe pour la chimie

L’Inde va produire des palettes Europe pour la chimie

Ahlstrom-Munksjö lance Optilam

Ahlstrom-Munksjö lance Optilam

Les entreprises françaises achètent plus de robots

Les entreprises françaises achètent plus de robots

Plus d'articles