Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Guillin pour les fruits et les salades

AJ

Sujets relatifs :

, ,
 

Considérant la demande croissante des consommateurs pour des emballages étudiés pour les plats préparés, les pâtisseries, les fruits et légumes, le français Guillin a développé plusieurs solutions censées y répondre. Pour les olives, crudités, salades de fruits frais..., la société franc-comtoise propose Olipack, une barquette tout en rondeur, de 400 ou 500 centimètres cubes, avec une ouverture adaptée au remplissage manuel. Le couvercle, parfaitement étanche, est sécable afin d'en simplifier l'utilisation. De plus, les distributeurs devraient apprécier l'empilabilité de ces pots.

Saladier torsadé. Au rayon des salades, pour « mettre fin à l'emballage au profit du packaging produit », Guillin lance le saladier torsadé Servipack. Développé dans une démarche d'écoconception, il dispose d'un couvercle intérieur et d'une mini-charnière. Ce couvercle haut permet d'offrir des quantités plus importantes, dans la limite de 500 centimètres cubes. Il est déchirable pour une consommation à même la boîte. Deux poignées de préhension ajoutent à la praticité de ce contenant.

Raviers scellables. Pour les fruits et légumes, la filiale italienne Nespak a mis au point la gamme Ravipack de raviers scellables avec un film technique, pour une bonne conservation des produits. Les fonds des barquettes, translucides ou colorés, rehaussent la fraîcheur des produits. Grâce à des nervures en creux, ceux-ci ne sont pas blessés. Ces raviers sont adaptés en tailles et formes à un relogement optimisé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

GEA convertit ses thermoformeuses au papier

Economie circulaire

GEA convertit ses thermoformeuses au papier

Le constructeur lance la PowerPak Plus, une machine FFS pouvant conditionner des produits en barquettes à base de papier. - La mode est au papier. Y compris sur les machines de conditionnement form-fill-seal (FFS), pourtant[…]

Agromousquetaires choisit la barquette Halopack

Economie circulaire

Agromousquetaires choisit la barquette Halopack

L’emballage en bois pèse 1,5 milliard d’euros

Indicateurs

L’emballage en bois pèse 1,5 milliard d’euros

Noostrim met des additifs naturels dans le polypropylène

Economie circulaire

Noostrim met des additifs naturels dans le polypropylène

Plus d'articles