Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Giraud Conditionnement double son chiffre d'affaires en 2001

Sujets relatifs :

 

Créée en 1999 suite à une prise de participation de 51 % du groupe Giraud pour regrouper les sociétés Dypro, Durousseaud, Tercodis et Durousseaud Polska, la société Giraud Conditionnement commence à engranger les fruits de sa politique de croissance. En l'espace de deux ans, de 1999 à 2001, son chiffre d'affaires a doublé, pour passer de 101 millions (15,4 millions d'euros) à... 200 millions de francs (30,49 millions d'euros). Une croissance très rapide qui oblige l'entreprise à recruter à tour de bras : pas moins de 30 cadres ont été embauchés sur les quatre derniers mois ! Un bureau d'études de prix et un service informatique digne de ce nom se sont constitués. En se structurant ainsi, Giraud Conditionnement se donne les moyens d'une croissance future. « En comptant le chiffre d'affaires réalisé par notre maison mère, Giraud Logistics, nous réaliserons 300 millions de francs (45,73 millions d'euros) de chiffre d'affaires dans le conditionnement en 2001 et 500 millions (76,22 millions d'euros) dans les trois ans à venir », prévoit Jacques Durousseaud qui cèdera d'ici là la totalité de ses parts au groupe Giraud. Comment assurer un tel développement ? Par la croissance interne d'abord, en développant des sites multiclients mais aussi des sites mono-client associant fortement la logistique. « C'est la raison d'être de notre mariage avec Giraud », explique celui qui a ouvert récemment deux nouveaux sites. A Lieusaint (Seine-et-Marne), l'entrepôt (16 000 m2) qui compte 450 personnes est spécialisé dans la téléphonie. Une machine spéciale y a été mise au point pour automatiser le conditionnement des téléphones. A Saint-Cyr-en-Val (Loiret), le site de 8 000 m2 et 100 personnes en comptera 250 à terme. La croissance externe est également à l'ordre du jour. Un objectif pour l'entreprise déjà présente en Pologne : « développer notre savoir-faire en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne en proposant des packages globaux », indique Jacques Durousseaud, estimant que Giraud Conditionnement dispose d'une large palette d'activités et de compétences poussées dans chaque domaine. « Grâce au manchon, nous arrivons à atteindre le domaine réservé du développement packaging dans les entreprises ». -

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Le spécialiste de l’emballage coulissant lance Duallok CR3, une boîte à l’épreuve des enfants, dédiée aux produits dangereux comme les e-liquides et la marijuana. - Un million[…]

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

La Banque de France investit dans le conditionnement

La Banque de France investit dans le conditionnement

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Plus d'articles