Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Gérard Stricher reconfigure Sidel

HS

Sujets relatifs :

, ,
 

A la tête du français Sidel, leader mondial des machines à souffler les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET), en tant que directeur général délégué en attendant de devenir président du directoire, Gérard Stricher (Lire 596) a élaboré une nouvelle structure pour le groupe. Nonobstant le résultat du recours (Lire 602) de Tetra Laval contestant la décision de la Commission européenne : « Il faut prendre la bonne décision en fonction de l'entreprise. Pas en fonction de l'actionnaire possible », explique celui qui a fait « le choix personnel » de quitter Tetra Laval afin de s'atteler à « un challenge fabuleux ». De poursuivre : « J'ai la conviction que Sidel a une capacité de rebondir exceptionnelle. » Ainsi, en termes de marché, Gérard Stricher croit assurément au succès du procédé Amorphous Carbon Treatment on Internal Surface (Actis) dans la bière sur la durée, mais estime que les petites bouteilles pour boissons carbonatées traitées avec la version allégée Actis Lite offrent un potentiel plus immédiat. Et de glisser : « Il est possible qu'Actis Lite devienne la référence dans les petits contenants. » Le succès passe donc par « un recentrage sur le métier de base » que constituent « les lignes complètes de conditionnement des liquides alimentaires. » D'où la cession possible de Cermex (Lire 607). Et une organisation qui prenne en compte « la dimension véritablement mondiale de l'entreprise. » Rappel utile : « Sidel réalise moins de 10 % de son chiffre d'affaires en France ».

Quatre divisions. D'où le choix de définir quatre divisions. Qui évolueront à l'échelle mondiale sous le seul nom de Sidel avec pour slogan « Shaping your world ». Dans le cadre d'une organisation matricielle, les différentes entreprises du groupe sont désormais réparties dans les divisions Blowing & Coating dont le siège est à Octeville (Seine-Maritime) en France avec pour patron Paul Holderith, Filling Systems dont le siège est à Parme en Italie avec pour patron Olivia Simonazzi et Packaging Systems dont le siège est à Reichstett (Bas-Rhin) en France avec pour patron Marcel Krauth. Cette organisation par lignes de produits s'appuie sur la division transversale Sales & Services qui, avec pour patron Luc Oursel, représente la force commerciale et d'accompagnement des clients dans le monde. Cette matrice sera opérationnelle dans quelques mois. Le message est clair : « Les pertes de 2001 relèvent de l'accident ; 2002 constitue une transition pour rétablir la situation ; le plein effet de ce plan sera visible dès 2003 ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Du tee-shirt à la bouteille

Economie circulaire

Du tee-shirt à la bouteille

Carbios a réussi les premières « conversions » de déchets textiles en emballages par voie enzymatique. - Les anglo-saxons parlent de up-cycling ou de « recyclage par le haut » par[…]

23/11/2020 | PlastiquesR&D
Gualapack attache les bouchons de ses gourdes

Innovation

Gualapack attache les bouchons de ses gourdes

L’Explorateur du goût lance des spiritueux rechargeables

Economie circulaire

L’Explorateur du goût lance des spiritueux rechargeables

Des grands chantiers chez LSDH

Investissements

Des grands chantiers chez LSDH

Plus d'articles