Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Gascogne montre du doigt sa branche distribution

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

Le président du directoire a indiqué vouloir « tirer les conséquences » de nouveaux mauvais résultats de Cenpac en 2003.

En 2002, le chiffre d'affaires du groupe Gascogne a atteint 600 millions d'euros, en hausse de 8,9 % par rapport à l'année dernière et de 40 % sur les cinq dernières années. « Nos résultats sont satisfaisants grâce au papier et à l'emballage souple », a indiqué Paul Désarmeaux, président du directoire du groupe. Dans le papier, la branche est notamment tirée par le secteur des sacs et des papiers spéciaux. Dans l'emballage souple, Paul Désarmeaux se targue de disposer de la « meilleure rentabilité en Europe ». Et les acquisitions du grec Aigis et du suisse Sopal-Panoval en 2002 se sont révélées être de bonnes affaires. La politique de croissance externe sera ainsi poursuivie. « Des acquisitions mijotent », a indiqué Paul Désarmeaux.

En revanche, le résultat net du groupe est en baisse de 12,3 % à 10,7 millions d'euros, contre 12,2 millions un an plus tôt. La branche distribution a connu de mauvais résultats en 2002, liés à une conjoncture difficile et à des coûts de restructuration. Des difficultés qui ne doivent pas durer. « La branche distribution a aujourd'hui tous les atouts en main. Si les résultats n'étaient pas satisfaisants, nous en tirerions les conséquences », a expliqué Paul Désarmeaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mpac se développe dans le médical et la santé

Acquisitions

Mpac se développe dans le médical et la santé

Le groupe britannique spécialisé dans les machines a finalisé le rachat de son compatriote Lambert Automation. - Issu des cendres du groupe Molins, spécialisé dans les machines pour le conditionnement de tabac[…]

Taplast dans le giron de Rieke

Acquisitions

Taplast dans le giron de Rieke

Pas de rachat pour Heidelberg

Acquisitions

Pas de rachat pour Heidelberg

Le Mée rachète Atlant’Etiq et change de nom

Acquisitions

Le Mée rachète Atlant’Etiq et change de nom

Plus d'articles