Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Gascogne dans le rouge

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

Le fabricant d'emballages annonce une perte de 26 millions d'euros.

Gascogne est tombé dans le rouge en 2005 avec une perte nette de 26,2 millions d'euros en 2005 contre un bénéfice net de 6 millions d'euros en 2004. Le résultat opérationnel est une perte de 26,4 millions d'euros contre un bénéfice de 13,3 millions en 2004. Le chiffre d'affaires, déjà annoncé en janvier, a fléchi de 3,2% à 602,4 millions d'euros en 2005. Le groupe invoque un contexte économique "particulièrement défavorable" et dit souffrir de la "faiblesse généralisée de la demande" dans le secteur du bois et du papier, de l'"érosion des prix" et de l'augmentation des coûts des matières premières telles que le pétrole et de l'énergie.

Pour 2006, Gascogne se dit néanmoins "confiant" compte tenu de la restructuration amorcée en 2005. Un dividende de 1,5 euro par action sera d'ailleurs proposé aux actionnaires en juin. La société de Saint-Paul-Lès-Dax (Landes) avait annoncé à la mi-novembre son intention de supprimer 73 postes en France et 75 aux Pays-Bas, en Suisse et en Allemagne dans le cadre d'un plan de réorganisation de ses activités. Outre les réductions d'emplois, Gascogne a réorganisé et recentré en 2005 ses activités bois, papiers, sacs et complexes et a amélioré sa gouvernance d'entreprise avec la mise en place d'un conseil d'administration composé de personnalités indépendantes.

Globalement, l'industrie papetière française a connu une année 2005 morose, en raison de la conjoncture économique en France, la concurrence internationale et l'envolée des coûts de l'énergie, et dit craindre plus de fermetures d'usines en 2006. La production française de papiers et carton a été stable en 2005 (+0,7% sur un an) pour atteindre 10,32 millions de tonnes, selon la Confédération française de l'industrie des papiers, cartons et cellulose (Copacel).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une palette pour soutenir les exportateurs de vin

Une palette pour soutenir les exportateurs de vin

Chep accompagne 33 producteurs français en mettant à leur disposition le standard américain Mark 55. - Qui dit palette dit aussi, en général, standards, à savoir des dimensions normalisées et des[…]

19/03/2019 | BoisLogistique
La palette Europe croît encore

La palette Europe croît encore

Latifa Gahbiche prend la direction de Chep au Maroc

Carnet

Latifa Gahbiche prend la direction de Chep au Maroc

Adam arrondit les caisses de Château Haut-Bailly

Adam arrondit les caisses de Château Haut-Bailly

Plus d'articles