Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Friedrich s'équipe d'une ligne de BIB intégrée conçue par Flextainer

AJ

Sujets relatifs :

, ,
 

Intégration. C'est le maître-mot chez Friedrich, établi à Rezé (Loire-Atlantique). Spécialisée dans l'embouteillage et le négoce de vins et leader des caisses-outres ou Bag-in-Box (BIB) en France dans les grandes surfaces, avec une part de marché d'environ 30 %, la société familiale a poursuivi dans cette voie en investissant 1,2 million d'euros, bâtiment compris, dans une nouvelle ligne form-seal-fill (FFS). « Une machine, à ma connaissance, unique au monde », annonce Rodolphe Lefort, le directeur général adjoint. Fruit de sept années de travail, cette chaîne a été pensée pour « limiter au maximum les stress que subit le produit depuis la fabrication de la poche jusqu'à l'encaissage », explique René Erb, le Pdg de Flextainer, le concepteur. « De cette façon, les qualités techniques des films sont préservées et la conservation du vin améliorée. » Le film, un triplex métallisé haute barrière à l'oxygène, développé spécialement par Amcor Flexibles, est livré en bobines. Il n'est donc absolument pas froissé lors du soudage des poches, ce qui élimine les risques de « fuyards » à ce stade. L'absence de pli libre réduit les possibilités d'oxydation. La remplisseuse, à quatre têtes, est équipée d'un carrousel rotatif à mouvements continus qui permet un remplissage par gravité, en douceur, sans surpression importante ni à-coups. Cette opération et la fabrication des outres sont réalisées en enceinte carterisée, sous flux laminaire. L'unité d'encaissage est pourvue de quatre trémies pour prémunir les poches des dommages subis lors de leur mise en carton. Flextainer a également fabriqué un nouveau robinet, baptisé provisoirement NR7, aux propriétés barrières quatre fois supérieures à celles de la concurrence et de 20 à 30 % plus léger, sans surcoût. Son bouton-poussoir offre, en outre, un grand confort d'utilisation, avec un jet homogène, modulable et que la position de la main rend parfaitement visible. Sûre des performances de cette ligne - aucun BIB n'a été retourné depuis son entrée en service, il y a cinq mois -, Friedrich va très vite adapter ses trois autres lignes de remplissage de BIB pour recevoir ces outres et ces robinets. Et prévoit, dans la foulée, une progression de son chiffre d'affaires de 9 % à 60 millions d'euros pour 2004.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

TriMas acquiert la marque Rapak

Acquisitions

TriMas acquiert la marque Rapak

En réponse au département de la Justice américain, Liqui-Box cède certaines lignes de caisses-outres et trois usines aux Etats-Unis pour pouvoir reprendre la division plastique de DS Smith. - En mars 2019, le fonds[…]

Le vin en caisse-outre à la relance

Profession

Le vin en caisse-outre à la relance

Des questions sur la vente du plastique de DS Smith

Acquisitions

Des questions sur la vente du plastique de DS Smith

Embouteillage services accroît ses capacités

Investissements

Embouteillage services accroît ses capacités

Plus d'articles