Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

French Rabbit joue l'innovation jusqu'au bout

SOPHIE BILLON

Sujets relatifs :

,

En plus de proposer des cépages dans un conditionnement original, Boisset, le distributeur des vins French Rabbit, pousse plus loin sa démarche, en expliquant longuement sur son site Internet la composition du Tetra Prisma.

E n 2005, la marque de vin français French Rabbit avait créé l'événement en proposant ses cépages de chardonnay, merlot et cabernet sauvignon dans un pack octogonal Tetra Prisma Aseptic, lancé pour l'heure principalement aux Etats-Unis et au Canada. Son distributeur, le bourguignon Boisset, pousse plus loin son positionnement original sur le marché très traditionaliste du vin en consacrant une large partie de son site Internet, entièrement en anglais, à l'emballage utilisé pour le conditionner. Cette initiative est assez rare pour être mise en avant car, sur pas moins de 5 pages du site www.frenchrabbit.com, les consommateurs sont informés des grandes lignes du procédé de fabrication et de la composition de cette brique aux couleurs chatoyantes, elles aussi en rupture avec les conditionnements traditionnels rencontrés dans l'univers du vin.

Ressources recyclables

Une infographie détaille les différentes couches du complexe de la brique, conçu par le suédois Tetra Pak, et met en avant ses qualités de conservation. Tous les aspects positifs du produit, tant en termes de recyclabilité, de coût et de légèreté que de praticité, sont valorisés. Ainsi, le consommateur apprend de nombreuses informations concernant spécifiquement cet emballage. Comme par exemple le fait que le contenant de French Rabbit ne représente que 3 % du produit, alors que, comparativement, il faut compter 40 % dans les cas d'utilisation de bouteilles classiques en verre. Le Tetra Prisma permet, dans le même temps, une réduction des déchets de 90 %. Toujours selon le site Internet, un camion rempli de Tetra Prisma vides correspond à 25 camions remplis de bouteilles en verre vides. Le bouchon à vis est également mis en avant, notamment pour sa facilité d'utilisation - plus besoin de tire-bouchon pour ouvrir le contenant - et son autre point fort : une fois rebouché, le vin conserve toutes ses qualités et peut donc être consommé en plusieurs fois sans aucun problème.

Avec ce type de communication, French Rabbit prouve sans conteste à ses consommateurs que son emballage s'inscrit concrètement dans le cycle des ressources recyclables, et elle n'hésite pas à le montrer.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Le spécialiste de l’étanchéité a inauguré à Strasbourg l’unité Sopraloop. - Troisième producteur mondial d’isolants et de produits d’étanchéité[…]

18/07/2019 | BoissonsPlastiques
Pearl, un sachet en papier

Pearl, un sachet en papier

Sanofi finance le développement du capteur connecté Mallya de Biocorp

Sanofi finance le développement du capteur connecté Mallya de Biocorp

Symrise et IBM façonnent un parfum à l’aide de l’intelligence artificielle

Symrise et IBM façonnent un parfum à l’aide de l’intelligence artificielle

Plus d'articles