Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Décryptage

Franck Rettmeyer, mutualisation et export

ARNAUD JADOUL

Sujets relatifs :

,
 

Franck Rettmeyer, 50 ans, vient d'être réélu à la tête du Syndicat des constructeurs de machines pour les industries du papier, du carton, des arts graphiques, de l'emballage et du conditionnement (Scipag-Embalco) pour un deuxième et dernier mandat de deux ans. Ce n'est pas une surprise, mais c'était indispensable pour le PDG du constructeur de machines à papier Allimand. Parce que quatre années n'auront pas été de trop pour relancer l'association professionnelle, qui regroupe une quarantaine d'adhérents et membres associés, « des entrepreneurs à forte culture industrielle et là pour parler business », fédérer les branches - celle du conditionnement est soumise à l'émergence du Geppia - et « être plus fort qu'on ne l'est aujourd'hui ». La priorité de Franck Rettmeyer ? L'action internationale. « Dans notre secteur, nous sommes vite à l'étroit sur le marché européen. » Il poursuivra donc l'organisation de colloques techniques à l'étranger, comme récemment en Inde, Thaïlande ou Russie, pour rencontrer des partenaires ou clients potentiels de qualité, et mettra l'accent sur les marchés prometteurs de l'Europe de l'Est et des anciennes républiques de l'URSS. Ensuite, il veut activer une commission achats, avec l'objectif de « mettre en commun des sous-traitants, voire créer une centrale d'achats ». Le troisième volet porte sur l'aspect social, « selon les besoins des adhérents ». Pour mener à bien ces projets, Franck Rettmeyer compte sur le nouveau secrétaire général du Scipag-Embalco, Paul Carpentier. Ingénieur de formation, ce conseiller commercial, parfaitement russophone, a été en poste en Ouzbékistan et en Lettonie notamment. « Il nous apporte son expérience des marchés de l'Est et de l'administration. » Et Allimand ? La PME familiale, résolument indépendante, a réalisé un excellent exercice 2006, avec un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros, et une percée en Inde, où elle a obtenu « quatre contrats significatifs en un peu plus d'un an », se félicite son président.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bonduelle accroît ses capacités américaines de conditionnement

Bonduelle accroît ses capacités américaines de conditionnement

Le légumier français a acquis une usine spécialisée dans les surgelés en Pennsylvanie. - Le groupe Bonduelle complète son dispositif industriel aux États-Unis en acquérant auprès de l’américain Seneca l’usine de Lebanon (Pennsylvanie). Celle-ci[…]

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Plus d'articles