Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Francis Labbé enterre la hache de guerre

Sujets relatifs :

,
 

« Ne parlons pas de carrière mais plutôt de carrefours », nuance Francis Labbé, le nouveau Pdg d'Impress à son propos. Car le jeune ingénieur en électronique était loin de s'imaginer qu'il se retrouverait à la tête d'un fabricant néerlandais d'emballages métalliques, détenu par l'investisseur britannique Doughty Hanson, et encore moins qu'il succèderait à une Française, Dominique Damon en l'occurrence. Son parcours est au départ classique : ingénieur de terrain chez Schlumberger, il se rappelle comme si c'était hier de ses incursions dans la forêt indonésienne pour la prospection de pétrole. Comme nombre de ses homologues, c'est l'industrie automobile qui l'attire. Il rentre en 1987 chez Valeo pour devenir finalement directeur de la branche sécurité habitacle de l'équipementier. Mais Jean-Marie Descarpentries le fascine et ce n'est pas tout à fait un hasard s'il se retrouve chez Carnaudmetalbox en 1993. En partant pour Singapour pour commencer. Puis pour remplacer Gérard Stricher (Sidel) à la tête de l'activité « Specialties packaging » en 1996, au moment du rachat par l'américain Crown Cork & Seal. Les activités aérosols et alimentaire viendront compléter son tableau de chasse. Approché par Rexam à Londres, il y devient, sous la direction de Rolf Börjesson, l'un des directeurs généraux du groupe qui se hisse alors comme numéro 2 européen de l'emballage. Aujourd'hui chez Impress, comme Pdg cette fois, Francis Labbé met les points sur les « i ». Après le travail de rationalisation de Dominique Damon, il attire aujourd'hui l'attention sur la guerre des prix. « Il faut en finir cette bagarre contre-productive sans mettre d'huile sur le feu, car c'est une énorme perte d'énergie ». Pour enterrer la hache de guerre, Francis Labbé veut promouvoir l'emballage métallique. A l'échelle européenne ! « On a laissé ces produits prendre une image vieillotte alors qu'ils sont sophistiqués : barrière idéale, performance nutritionnelle et coût inégalé ». Un trio de choc. Et d'avenir.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Signode porte encore la croissance de Crown

Résultats

Signode porte encore la croissance de Crown

Le chiffre d’affaires du groupe américain a augmenté de 4,6% en 2019, à 11,7 milliards de dollars. - Le chiffre d’affaires de Crown a atteint 11,67 milliards de dollars en 2019, en hausse de 4,6%. Cette[…]

06/02/2020 | Tous secteursAluminium
Les emballages métalliques légers se recyclent mieux

Economie circulaire

Les emballages métalliques légers se recyclent mieux

Crown va consommer moins d’eau

Stratégie

Crown va consommer moins d’eau

Thyssenkrupp Rasselstein se passe du chrome

Technologie

Thyssenkrupp Rasselstein se passe du chrome

Plus d'articles