Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Flexlink et Festo partenaires

TP

Sujets relatifs :

 

L'un développe des systèmes de convoyage modulaires ; l'autre est un spécialiste des composants mécaniques, pneumatiques et électroniques pour machines. Le premier se nomme Flexlink, le second, Festo. Ils travaillent souvent ensemble puisque le premier est client du second. Et tous deux ont décidé de s'associer pour organiser une matinée consacrée à l'automatisation des lignes de conditionnement alimentaires. Elle a eu lieu le 9 mars dernier à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne) dans les locaux de la filiale française de Festo. Au menu, des systèmes de convoyage « plug and play », des composants « clean design » et six ateliers pratiques.

Tendance du marché. But de l'opération : montrer à la vingtaine de participants que le travail en partenariat est souvent un facteur clé de réussite. Comme l'explique Pascal Laborde, directeur commercial de Flexlink, « c'est une réponse à une tendance du marché. Qu'il s'agisse de constructeurs de machines, d'utilisateurs finaux ou d'intégrateurs, nos clients veulent avoir affaire à un interlocuteur unique afin d'accélérer les délais de livraison ». Dans cet esprit, les deux équipementiers travaillent sur des solutions complètes. Chez Festo par exemple, les composants d'un manipulateur deviennent des modules pré-assemblés effectuant une fonction complète de la machine. Même démarche chez Flexlink qui propose des éléments qui s'assemblent comme des pièces de Lego pour réaliser des morceaux de convoyeurs, voire des lignes complètes. « Nous allons toujours plus vers les équipements standards, ils sont simples à utiliser et moins coûteux à produire », note Pascal Laborde.

Hygiène. Mais le secteur alimentaire est également attentif aux problématiques d'hygiène. L'occasion pour Flexlink de montrer sa dernière réalisation : un convoyeur conçu selon des principes hygiéniques. Utilisé sur une ligne de conditionnement Tetra Pak, cet équipement en inox bénéficie d'une construction ouverte, d'un retour de chaîne protégé et d'un système lubrifiant automatique. Toutes ses surfaces sont inclinées afin de faciliter le nettoyage. Quant à Festo il a choisi la voie de la certification pour répondre à cette problématique. Qu'il s'agisse du système américain 3-A, de la norme EN 1672 sur la conception des machines, voire de l'Iso 8573-1 sur le traitement de l'air, ses composants pneumatiques sont désormais conçus selon les critères de la méthode HACCP.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Investissements

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

L'entreprise allemande est chargée de numériser dix-huit usines d’embouteillage de la marque américaine dans l’empire du Milieu. -   L’industrie 4.0 passe par la collecte, la gestion et[…]

Pregis muscle la production de machines et sachets pour l'e-commerce

Investissements

Pregis muscle la production de machines et sachets pour l'e-commerce

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Acquisitions

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Un nouveau patron pour CCEP France

Carnet

Un nouveau patron pour CCEP France

Plus d'articles