Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Fidel Fillaud construit son expertise de la distribution dans la stabilité

NICOLE GEVAERT

Sujets relatifs :

Avec une forte culture de la gestion décentralisée des stocks et une parfaite maîtrise de la réglementation internationale, Fidel Fillaud se positionne en expert de la distribution et du négoce de contenants pour liquides et solides. Et s'engage activement dans une démarche de développement durable.

Chez Fidel Fillaud, pour expliquer la réussite, le discours porte plus volontiers sur les valeurs et les engagements que sur les performances comptables. Et pourtant, le spécialiste des emballages pour liquides et solides, de 10 ml à 1000 litres compte quelque 6 300 clients actifs et a, en dix ans, doublé ses ventes. Des ambitions de croissance, certes... mais en respectant les principes fondamentaux. Reste que cette affaire familiale est un acteur incontournable de la distribution au regard de sa connaissance du marché européen : 40 ans d'expertise qui s'articule, autour de quatre axes : la gestions des achats et des stocks, celle de la clientèle, des ressources humaines... et le soucis permanent du développement durable. Sans oublier l'axe des pièces rapportées ! En effet, depuis sa création en 1929 par son fondateur Henry Fillaud, le flambeau se transmet de gendre en gendre. Du spécialiste nantais des tonneaux en bois, il reste aujourd'hui l'activité de chaudronnerie pour la fabrication de cuves en inox. Mais depuis le virage de 1960, Fidel (Fillaud Distribution Emballages Légers), Fidel Rhônes Alpes et Fidel Azur sont venues renforcées ce groupe déjà engagé dans la distribution. A sa tête Patrick Boquien, Pdg et beau-fils du fondateur, et le Dg Jean-François Boutier... la troisième génération de gendres. Un co-management qui assure la pérennité de l'entreprise au travers d'agences dans l'Hexagone qui chapeautent, quant à elles, 18 structures géographiques animées par un tandem de commerciaux. Soit une force de vente d'environ 35 personnes qui assurent le suivi de 50 000 commandes par an sans catalogue et sans Web. Pour le moment. 300 000 pièces par jour En revanche, Fidel Fillaud offre la consultation en ligne de sa base de données techniques pour tous ses produits. Au total, ce réseau s'appui sur 25 000 mètres carrés de stockage comptant une large gamme de contenants essentiellement en plastique et en métal. « On reçoit autant de marchandise qu'on en livre, soit 300 000 pièces par jour. C'est un département stratégique qui nécessite une gestion des stocks complètement informatisée, centralisée à Nantes avec des relais de réapprovisionnement sur chaque site. Des achats qui proviennent de 150 fournisseurs internationaux dont 80% sont réalisés auprès d'une quinzaine de grands groupes ». Et pas des moindres : Fidel Fillaud distribue l'américain Crown, les allemands Mauser et E+E Saier et l'européen Polimoon... Des fidèles depuis plus de 20 ans pour lesquels l'entreprise assure le négoce de quantités importantes. « Nous sommes une société familiale avec des valeurs familiales. Chez nous, peu de turnover : 10 ans en moyenne d'ancienneté et de nombreux collaborateurs en place depuis plus de 20 ans. Cet état d'esprit dure depuis 50 ans ce qui impose de la stabilité dans le management et dans le personnel », confie Jean-François Boutier. Ce principe a conduit à une charte des valeurs et des engagements. Le résultat d'une réflexion commune des salariés sous l'autorité de la responsable des ressources humaines recrutée il y a deux ans. Les objectifs : des engagements vis-à-vis des clients, des fournisseurs, des salariés, de l'entreprise... et de l'environnement, un autre credo maison. « Je refuse que le développement durable soit synonyme d'écologie uniquement » : membre du Centre des jeunes dirigeants (Cdj), Jean-François Boutier, sous l'égide de cette organisation et de l'Agence française pour la normalisation (Afnor) a participé aux travaux de mise en place de diagnostics de développement durable dans les entreprises, tant au niveau des pratiques que des enjeux. En fait, la performance globale repose sur quatre piliers : « l'efficacité économique, sociale, sociétale et environnementale ». Très engagé, chez Fidel Fillaud, outre la sélection d'emballages, on intègre déjà ces notions en interne et les économies réalisées devraient être destinées à un projet humanitaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Nicolas réintroduit la consigne

Nicolas réintroduit la consigne

46 boutiques parisiennes du caviste peuvent récupérer les 20 000 bouteilles d'un côtes-du-rhône villages. - Depuis le 29 octobre, la consigne fait son retour chez 46 cavistes Nicolas parisiens.[…]

30/10/2018 | VerreDistribution
Albis prend la carte QCP

Albis prend la carte QCP

Color Foods lance le bar à vrac

Color Foods lance le bar à vrac

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

Plus d'articles