Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Esatec met 60 000 DVD en coffrets par heure

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

La jeune société charentaise a mis au point une nouvelle version de la Digistar, une machine de conditionnement pour DVD. Résultat : 10 000 coffrets de 6 DVD façonnés et conditionnés à l'heure. Et un système de contrôle de qualité par caméra.

Concevoir une machine pour placer 60 000 DVD à l'heure dans 10 000 coffrets en carton ce n'est pas facile. Garantir que, malgré ces vitesses d'exécution, il n'y aura pas d'erreurs relève quasiment du défi technique. C'est pourtant le pari réussi par Esatec (lire sup. octobre), une jeune société spécialisée dans les machines pick-and-place, établie à Puymoyen, près d'Angoulême (Charente). Relativement méconnue en France - et pour cause, elle réalise près de 95 % de son chiffre d'affaires de 3,2 millions d'euros à l'export -, cette entreprise intervient sur un marché en forte expansion : la mise sous coffrets de CD et DVD. Ses machines Digistar effectuent le collage du plateau en plastique sur le support en carton, l'insertion du livret, le placement du disque, la pose de l'antivol, le pliage.

Mouvement hypocycloïdal

Esatec est aujourd'hui leader mondial dans cette spécialité. Il a pourtant commencé à s'y intéresser relativement tard et de façon fortuite. « Nous étions à la Drupa 2000 pour présenter nos équipements de dépose de fenêtres sur étuis en carton. Pour nous faire connaître, nous avons pensé à réaliser sur place une plaquette de présentation aux allures de pochette de CD », raconte Francis Laroche, Pdg de l'entreprise. Jackpot ! Distribuée au public, la pochette en carton suscitera un véritable engouement sur le salon allemand. A tel point qu'Esatec vendra une dizaine de machines dans la foulée. Trois ans après, les succès ne se comptent plus. Qu'il s'agisse de majors hollywoodiennes, de maisons d'édition de disques ou de cartonniers, les clients s'empressent de passer commande à l'entreprise fondée il y a dix ans.

En développant la dernière version de sa Digistar, le constructeur a encore une fois cherché à coller au mieux à la demande. La machine est dédiée au façonnage et au conditionnement de coffrets contenant six DVD, une présentation idéale pour les séries télévisées, contenant plusieurs heures de programmation. Avec un débit de 10 000 coffrets par heure, l'équipement se distingue par un degré d'automatisation élevé. Ses secrets se nomment mouvement hypocycloïdal amélioré et contrôle optique. Grâce au premier, issu d'une technologie développée pour les machines de dépose de fenêtres, Esatec réussit à placer le DVD sur son plateau en plastique au moyen d'une roue à ventouses effectuant un mouvement rotatif continu. Le constructeur exploite cette cinématique pour gagner sur les vitesses de production.

Mais qui dit vitesses élevées, dit aussi risques sur la qualité dus, par exemple, à des défauts de remplissage ou à des inversions dans les disques. Pour remédier à ces inconvénients, Esatec fait appel à un spécialiste de la vision, le canadien Xiris, qui lui concocte un dispositif de contrôle en ligne par caméra. En un dixième de seconde, la caméra lit le code inscrit sur chaque DVD et valide le chargement de ce dernier dans son alvéole. Si le code ne correspond pas, le disque est éjecté. « Nos clients américains sont très pointilleux : il suffit qu'un film classé X se retrouve par erreur à l'intérieur d'un coffret Harry Potter pour écoper d'un procès de plusieurs millions de dollars. Avec notre machine ce risque est tout simplement exclu ! », conclut Francis Laroche.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une industrie innovante

Publi-Rédactionnel

Une industrie innovante

Les industriels du carton ondulé fabriquent tout type d’emballages (du primaire au tertiaire) pour tous les secteurs d’activité et tous les circuits de distribution. Ils ont pu au fil des années et[…]

16/11/2021 | Logistique
Carbiolice passe un cap dans le compostage

Economie circulaire

Carbiolice passe un cap dans le compostage

Une nouvelle carte pour Medelpharm

Stratégie

Une nouvelle carte pour Medelpharm

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Investissements

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Plus d'articles