Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Eric Archer, ingénieur-entrepreneur

Sujets relatifs :

 

Eric Archer, 42 ans, aurait pu réaliser l'intégralité de sa carrière dans l'étiquette adhésive. Avec Beghin Say, les choses en décideront autrement. Cet ingénieur imprimeur de l'Institut national polytechnique de Grenoble a débuté sa carrière chez le fabricant d'étiquettes Techmay en 1987. Une direction qu'il confirme en travaillant chez Moore Paragon à Argan, puis à Etiquettes Roualet à Beaune (Côte-d'Or). Le projet de monter un site d'étiquettes adhésives chez ce dernier à Dijon est cependant brusquement arrêté. Eric Archer a alors l'opportunité d'entrer en 1991 chez Beghin Say, grand papetier européen en voie de démantèlement. Recruté sur le site de conditionnement de sucre de Thumeries (Nord), il s'occupe des emballages comme « traducteur entre le conditionneur et l'imprimeur ». En cinq ans, Eric Archer a le temps de déposer deux brevets et de diminuer d'un tiers le coût du conditionnement. Devenu, à sa demande, responsable du site de conditionnement de Nantes (Loire-Atlantique), en charge du développement du sucre à confiture, il s'occupe alors d'exploitation et des travaux neufs jusqu'en 2003, date à laquelle Beghin Say devient Téréos. Privilégiant cette fois sa famille, il préfère rester sur place plutôt que de connaître une nouvelle mutation. S'intéressant notamment à la sous-traitance du conditionnement, il déniche alors une perle rare : la société de copacking Atlantic Conditionnement implantée à Vertou (Loire-Atlantique) et spécialisée dans les lots de biscuits. Philippe Quer, le précurseur du copacking en France et artisan de cette activité chez FM Logistic, doit en effet passer la main en février 2004. En un an, le chiffre d'affaires (2,3 millions d'euros en 2004) progresse de 15 %. Et les projets fusent. Féru de mécanique, le jeune chef d'entreprise met notamment au point une ligne automatisée d'emballages de morceaux de sucre à l'unité. Téréos, bien sûr, est aujourd'hui client...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

La marque de thé britannique a choisi de lancer des sachets biodégradables en juin 2018. Seul problème, la nouvelle méthode de scellage ne supporte pas la chaleur... – Tout partait d’une envie louable. Soucieux d’afficher un impact environnement[…]

19/12/2018 | BoissonsConditionnement
Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Plus d'articles