Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

En attendant la décision de la CEJ, Sidel renoue avec les bénéfices

HS

Sujets relatifs :

, ,
 

Au premier semestre 2002, le français Sidel, leader mondial des machines à souffler les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET), est redevenu bénéficiaire. « Grâce à une réduction des frais financiers, une baisse sensible des charges exceptionnelles et des amortissements des écarts d'acquisition et malgré une charge d'impôt en forte augmentation du fait d'un retour à une situation bénéficiaire, le résultat net part du groupe redevient positif à hauteur de 12,8 millions d'euros soit 2,5 % du chiffre d'affaires », note l'entreprise. Sur la même période, Sidel affiche un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 6 % à 513,3 millions d'euros contre 484,4 millions d'euros à la fin du mois de juin 2001. Le français précise que les activités du coeur de métier que sont le soufflage des bouteilles et le conditionnement des liquides alimentaires progressent, pour leur part, de 7,9 %. Ces activités représentent 80 % du chiffre d'affaires. L'entreprise a d'ailleurs poursuivi son recentrage sur cette spécialité. A la fin du mois de juillet, Sidel a ainsi pris le contrôle total d'Alsim, sa filiale italienne qui est spécialisée dans les remplisseuses pour boissons plates et gazeuses. Et, à ce jour, les activités liées aux secteurs de la santé et de la beauté, au suremballage et au dosage de poudre n'ont pas encore trouvé preneur. Sidel se montre toutefois très prudent pour la suite des événements : « sur l'ensemble de l'année 2002, les ventes devraient continuer de progresser par rapport à l'année 2001, sans toutefois atteindre le niveau observé sur le premier semestre. Les performances en termes de résultat d'exploitation pour le second semestre devraient être en ligne avec l'évolution attendue du chiffre d'affaires. » Mais, surtout, l'entreprise devrait voir son problème d'actionnariat (lire 626) éclairci prochainement. Lors de la célébration des 50 ans (lire page 4) du leader mondial des emballages en carton pour liquides, Nick Schreiber, Pdg de Tetra Pak (Tetra Laval), ne s'est pas permis de commentaire. Si ce n'est un sobre « temps orageux » pour décrire la situation. Reste que la décision de la Cour européenne de justice (CEJ) doit tomber dans quelques semaines. Sidel saura alors si Tetra Laval, propriétaire empêché par le veto de la Commission, pourra enfin jouir de son bien...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pernod Ricard se met plus vite au vert

Economie circulaire

Pernod Ricard se met plus vite au vert

Des bouteilles aux coffrets, le groupe français de vins et spiritueux accélère la mise en œuvre de sa feuille de route sociale et environnementale. - Le français Pernod Ricard s’efforce de[…]

19/02/2021 | PapierCarton plat
Coca-Cola passe au 100% rPET aux Etats-Unis

Economie circulaire

Coca-Cola passe au 100% rPET aux Etats-Unis

Verallia dévoile sa feuille de route pour l’environnement et le social

Economie circulaire

Verallia dévoile sa feuille de route pour l’environnement et le social

Bouchon solidaire et bouteilles collées chez E.Leclerc

Economie circulaire

Bouchon solidaire et bouteilles collées chez E.Leclerc

Plus d'articles