Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Elau lance son robot delta

TP
 

Egalement appelés hexapodes ou delta, les robots à structure parallèle, sont notoirement employés pour des applications de pick and place, par exemple pour attraper des biscuits arrivant sur un convoyeur et les insérer à l'intérieur des alvéoles d'un blister. Pendant longtemps protégée par un brevet, la technologie est tombée dans le domaine public fin 2006. Et de nombreux constructeurs de machines d'emballages ont commencé à s'y intéresser. Ainsi, aux côtés des fournisseurs historiques que sont Sigpack (Bosch Packaging Technology) et ABB, d'autres entreprises ont développé leurs propres robots « araignées » comme le néerlandais BluePrint Automation, l'italien Cama ou le français Ixapack.

Solution complète.

C'est maintenant au tour d'un fournisseur d'automatismes de s'y intéresser. Elau, qui proposait jusque là des solutions de contrôle pour ce type d'équipement, lance le Robot P3+, une solution complète comprenant les composantes mécaniques, électroniques et logicielles nécessaires à l'intégration d'un robot delta sur une machine d'emballage. Dans sa version de base, le P3+ est paramétré pour travailler avec trois degrés de liberté (x, y, z) mais il peut évoluer à quatre degrés de liberté moyennant l'intégration d'un axe de rotation au niveau du point de centrage de l'outil. L'appareil est équipé de modules iSH et d'une électronique de régulation intégrée. La plateforme permet d'utiliser un seul câble pour raccorder le robot à des entrées/sorties (E/S), à des signaux de commande et à l'alimentation en courant. Côté programmation Elau propose une bibliothèque dédiée à la robotique. Elle simplifie le paramétrage du matériel.

Charge maximale de 2,5 kg.

Le robot P3+ peut transporter une charge maximale de 2,5 kg, plus élevée que les modèles de la génération précédente. Le rayon d'action a également été élargi. Avec son diamètre de 1 200 millimètres le robot peut travailler sur des bandes de convoyage plus larges qu'auparavant. Enfin, l'hygiène n'a pas été oubliée avec l'emploi de carénages en acier inoxydable et le choix d'un design facilitant le nettoyage. Le matériel est conforme au standard IP 67 sur la protection contre les particules.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

[WEBINAR] L'impact de la fabrication additive sur l'emballage, le conditionnement & la production

Publi-Rédactionnel

[WEBINAR] L'impact de la fabrication additive sur l'emballage, le conditionnement & la production

Webinar proposé par STRATASYS le jeudi 25 novembre 2021 de 10h30 à 11h15 A travers six témoignages d'acteurs du secteur du produit emballé, découvrez l'impact de la fabrication additive sur les[…]

01/12/2021 | IndustrieProduction
Huit plates-formes pour l’industrie du futur

Technologie

Huit plates-formes pour l’industrie du futur

Operculage : Mecapack innove et équipe ses operculeuses d’une nouvelle technologie dédiée au Skin

Publi-Rédactionnel

Operculage : Mecapack innove et équipe ses operculeuses d’une nouvelle technologie dédiée au Skin

Coval lance la série IO-Link

Technologie

Coval lance la série IO-Link

Plus d'articles