Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

EDF se branche sur le packavec son offre Bleu ciel

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Dans le cadre du déploiement de son offre Bleu ciel, l'électricien lance une nouvelle gamme de services déclinés en quatre lignes de packagings. Ou comment matérialisé l'immatériel. Visite d'une boutique témoin dans Paris.

Le marché de l'électricité, et de l'énergie en général, n'est pas réputé pour être un grand consommateur d'emballages. Des poteaux, des câbles, des prises et des factures mais aussi des débats sur le nucléaire et les ressources fossiles ou encore la nécessité de consommer moins : voilà des notions qui sont plus en phase avec l'actualité de ce secteur. Et pourtant Electricité de France (EDF) entend bien rompre avec ce passé. L'électricien français lance, en effet, cette année une nouvelle ligne de boutiques commerciales sous la marque Bleu ciel. C'est l'agence de design Raison Pure 100 qui a remporté l'appel d'offres de ce chantier dont le déploiement est prévu sur le moyen terme. La visite d'une boutique parisienne de démonstration - notamment destinée à la formation des agents - donne une idée de l'ambition du projet mené par Frédéric Jentgen, concepteur designer de l'agence Raison Pure 100.

Concurrence

A l'heure de l'ouverture à la concurrence, l'entreprise se veut, en effet, très innovante tant sur le plan de la démarche commerciale que marketing. Les nouvelles boutiques sont donc très loin de l'agence EDF telle qu'elle existe actuellement : en termes d'aménagement intérieur, elles combinent un éclairage sophistiqué qui change durant la journée, des bornes électroniques qui donnent accès à une palette de services, de grands écrans qui affichent des messages et des conseils sur la bonne utilisation de l'électricité et des appareils, des rétroprojecteurs qui affichent les offres en cours afin d'éviter l'accrochage d'affiches en papier et, bien sûr, les bureaux des agents. Toutes les fonctions sont automatisées et cachées dans les parois...

A l'extérieur, une grande vitrine de façade ouvre l'ensemble de la boutique sur la rue. Un panneau solaire stocke de l'énergie toute la journée pour alimenter l'éclairage nocturne de l'espace. Et EDF voulant donner le bon exemple, la consommation électrique de ces nouvelles boutiques est divisée par deux par rapport à une agence traditionnelle. « Tout est fait pour donner une sensation de confort et de douceur », explique Charles Fouin en charge du projet chez EDF. Sur le grand écran, les images défilent lentement et en silence pour éviter de perturber les clients qui patientent dans l'espace d'attente. Pour les malvoyants, une « douche sonore » permet de diffuser les messages dans un cône d'environ un mètre de diamètre afin de ne pas déranger les voisins. Enfin, dans l'esprit du Design for All (DFA), l'accueil des handicapés est intégré.

Voilà qui n'a pas beaucoup de rapport avec l'emballage et le conditionnement ? Sans doute... Mais l'un des aspects les plus innovants de cette démarche, selon EDF, est la création de quatre services identifiés par quatre lignes de packaging. « EDF veut concrétiser et matérialiser son offre de services », explique Charles Fouin. D'affirmer : « c'est une première dans le domaine de l'énergie. » Ces quatre lignes sont Energies pour le contrat lui-même, Environnement pour le choix du solaire, Assistance pour prendre une assurance et Travaux pour étudier un projet d'aménagement. Créées à partir des ambiances lumineuses des magasins, quatre lignes de couleurs permettent d'identifier immédiatement le type de l'offre.

Afin de créer une complicité avec le consommateur, ces packs privilégient la surprise et l'interactivité. Sur le principe de l'origami, le pack Energies de couleur jaune, en forme de petite maison, donne, par exemple, naissance à une maison quand il est déplié. Le pack Energies comprend un système de roues pour montrer les plages horaires de consommation. Le pack Assistance se présente, pour sa part, comme une petite valisette.

Espace commercial

Mais pas question pour les visiteurs de repartir avec ces packs comme si c'était une plaquette d'information : ils ne sont donnés que pour les clients qui ont souscrit une offre. Il s'agit bien de l'emballage d'un produit...

Car les boutiques Bleu ciel sont avant tout un espace commercial. Un espace qui doit conduire les clients à opter pour des offres associant économies d'énergie et financière. Une dizaine doivent ouvrir en 2008. Nice, Nantes et Dijon ont déjà la leur... En Ile-de-France, Boulogne-Billancourt est dans la course. Pour Paris, il faut encore choisir un « beau lieu ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le groupe Castel frères redynamise les bordeaux rosés avec Sub

Innovation

Le groupe Castel frères redynamise les bordeaux rosés avec Sub

Castel frères a fait confiance à l’agence de design Sub pour concevoir Borderelle. Avec cette nouvelle marque, le groupe viticole veut redonner du dynamisme au marché des bordeaux rosés. – Castel[…]

30/06/2020 | DesignVins
La Vache qui rit subit une cure de jouvence

Anniversaire

La Vache qui rit subit une cure de jouvence

Un cobot très design

Technologie

Un cobot très design

Quand le design se joue du Covid-19

Profession

Quand le design se joue du Covid-19

Plus d'articles