Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Eco-Emballages veut mieux faire

HS
 

Bilan satisfaisant mais peut mieux faire ! Loin de tout triomphalisme, Eric Guillon, directeur général d'Eco-Emballages, a dressé un bilan nuancé à l'occasion du dixième anniversaire de l'organisme qu'il dirige depuis l'origine. Satisfaisant, car le tri sélectif des emballages sera devenu une réalité - « un phénomène de société » - pour 49 millions de Français à la fin de l'année ; peut mieux faire, car il y a une forte marge de progression en termes de qualité de tri et nombre de trieurs effectifs. Même si l'objectif des 75 % de valorisation a été dépassé avant l'échéance de 2002. En 2001, 265 000 tonnes d'acier, soit l'équivalent de 5,3 milliards de boîtes, 6 000 tonnes d'aluminium, soit l'équivalent de 400 millions de boîtes-boissons, 285 000 tonnes de papiers et cartons, soit l'équivalent de 4 milliards de boîtes de céréales, 111 000 tonnes de plastique, soit l'équivalent de 3 milliards de bouteilles et 1,2 million de tonnes de verre, soit l'équivalent de 3 milliards de bouteilles, ont été recyclées. Depuis 1993, quelque 9 millions de tonnes de matériaux ont été réintroduites dans le circuit industriel, et Eco-Emballages a versé 900 000 euros aux collectivités locales.

Vie moderne. Ces chiffres impressionnants font dire à Eric Guillon qu'il est grand temps de dépasser le discours qui veut qu'un bon emballage est un emballage qui n'existe pas. Dans la mesure où il s'agit d'une nécessité de la vie moderne, un bon emballage est aujourd'hui un emballage valorisé après avoir rempli ses fonctions. Sans compter que la réduction à la source est une réalité (Lire 606). Et, avec la nouvelle augmentation du Point vert au 1er avril, l'organisme agréé se donne les moyens de mieux faire encore.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

DS Smith investit à Saint-Étienne-du-Rouvray

Economie circulaire

DS Smith investit à Saint-Étienne-du-Rouvray

Le cartonnier augmente sa production de biogaz dans sa papeterie spécialisée dans le PPO recyclé. - Spécialiste de l'emballage en carton ondulé, DS Smith investit 7,5 millions d'euros dans le[…]

17/09/2021 | PapierInvestissements
Du polyéthylène chimiquement recyclé dans l’Oxbtec de Bolloré

Economie circulaire

Du polyéthylène chimiquement recyclé dans l’Oxbtec de Bolloré

Un ruban adhésif en PP recyclé

Economie circulaire

Un ruban adhésif en PP recyclé

Stora Enso et Tetra Pak investissent dans le recyclage

Economie circulaire

Stora Enso et Tetra Pak investissent dans le recyclage

Plus d'articles