Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

DuPont dans le développement durable

AJ

Sujets relatifs :

, ,
 

DuPont a voulu saisir l'occasion d'Interpack pour affirmer haut et fort son engagement en faveur du développement durable. Outre ses Awards (lire pages suivantes) pour le moins très « verts », il a lancé notamment les résines issues de ressources renouvelables Biomax TPS et Biomax PTT. Le Biomax TPS, développé sur une technologie de Plantic Technologies, avec qui DuPont a formé une alliance, est un thermoplastique à base d'amidon (jusqu'à 90%) à haute teneur en amylose. Certifié apte au compostage industriel, il se présente sous la forme de feuilles pour la production de barquettes thermoformées et de résines pour le moulage par injection. Dans les barquettes, il est annoncé comme aussi performant que le polystyrène (PS) et le polychlorure de vinyle (PVC). Le Biomax PTT (polytriméthyle téréphtalate) contient pour sa part jusqu'à 35 % de polymère issu du maïs. Cette résine offre une bonne brillance, de la rigidité et se colore aisément. « Elle convient tout particulièrement aux emballages moulés par injection, aux conditionnements de produits cosmétiques, et aux autres pièces actuellement produites en polyester », précise le chimiste américain.

Transparence.

Le groupe américain a également présenté les nouvelles résines d'operculage Appeel AF. Celles-ci contiennent un agent anti-buée actif, qui peut être appliqué à un large éventail de films pour l'emballage, par exemple, de produits frais et de plats préparés à réchauffer au micro-ondes, et qui améliore la transparence générale de l'opercule. Ces résines sont destinées à assurer une adhérence contrôlée sur divers substrats, et peuvent être associées à une variété d'autres films et résines afin de créer une structure pelable qui s'ouvre facilement et sans se déchirer.

Transport.

Autre lancement commercial opéré à Düsseldorf : la nouvelle génération d'Airliner, un emballage isolant et gonflable, fruit d'un accord de développement entre DuPont et le français Coldpack, qui a reçu un Oscar de l'emballage l'an dernier. Ce système isotherme est destiné au transport sous température contrôlée de denrées périssables. Plus de six fois plus léger qu'une caisse comparable en polystyrène expansé (PSE) de 24 kg/m3 et, quand il n'est pas gonflé, occupant trente fois moins d'espace, Airliner s'appuie sur une technologie d'écran thermique. Il consiste en une structure multicouche comprenant des films barrière réfléchissants, constitués d'un grade de Surlyn métallisé spécialement développé à cet effet, qui sont thermoscellés pour former un écran en nid d'abeille. Airliner assure ainsi une isolation élevée tout en réduisant les coûts de transport et de manipulation, ainsi que l'impact sur l'environnement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Smurfit Kappa se positionne sur l’emballage des fruits et légumes de moins de 1,5 kg

Economie circulaire

Smurfit Kappa se positionne sur l’emballage des fruits et légumes de moins de 1,5 kg

Le cartonnier a créé la gamme Safe&Green afin d’offrir une alternative aux barquettes en plastique. - La loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l’économie circulaire[…]

Savéol promeut le carton

Investissements

Savéol promeut le carton

EDS emballage passe au monomatériau

EDS emballage passe au monomatériau

Fleury Michon envoie du bois

Fleury Michon envoie du bois

Plus d'articles