Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dossier

Des volumes corrects, une rentabilité en berne

NICOLE GEVAERT

Sujets relatifs :

, ,
 

Pour cette nouvelle édition du Top 500, Emballages Magazine a procédé à quelques ajustements afin de mieux prendre en compte la diversité des métiers de la filière de l'emballage et du conditionnement. La première évolution est de taille : ce Top 500 ne présente plus que les entreprises liées à la fabrication des emballages, ainsi que les entreprises de services. Un deuxième top, consacré aux conditionneurs et aux logisticiens impliqués dans le conditionnement, fait son apparition.

Deuxième évolution : comme ce classement met en valeur le métier des établissements implantés en France, nous classons ces sociétés d'après leurs comptes sociaux. Reste que les groupes souhaitent apparaître avec leurs résultats consolidés. Nous avons donc choisi de les intégrer dans notre palmarès à la place qui leur revient, mais sans rang de classement. Nous les signalons alors par le symbole ©. Pour toute précision complémentaire, il suffit de se reporter aux notes à la fin du classement.

Manque de transparence

Ce Top 500 s'inscrit néanmoins dans la continuité. Pour ce classement, comme pour les éditions précédentes, nous avons choisi de prendre en référence les comptes des établissements de la filière de l'emballage déposés dans les greffes des tribunaux de commerce. Nous avons mené cette collecte avec le concours de la base de données de BIL (Base d'Informations Légales). L'exercice 2004 sert de référence. On peut toutefois noter que le secteur se caractérise toujours par un manque de transparence. En effet, sur notre panel composé des 500 premiers établissements français, 97 - soit près de 20 % - n'ont pas déposé leurs comptes de 2004. Ces absents ont été directement contactés. Nous avons également consulté diverses sources ou encore le fichier de l'Atlas des usines de L'Usine Nouvelle, publié par Groupe Industrie Services Info (Gisi), l'éditeur d'Emballages Magazine. Toutefois, quand les chiffres étaient trop anciens, nous avons soit procédé à des estimations - note 1 -, soit dû nous résoudre à les exclure.

Enfin, sur le plan des résultats, ce Top est dans la continuité du précédent qui montre un découplage entre des volumes corrects et une rentabilité en berne. L'explosion des prix des matières premières n'arrange rien.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Carbiolice passe un cap dans le compostage

Economie circulaire

Carbiolice passe un cap dans le compostage

La filiale de Carbios a obtenu la certification OK Compost Home pour des emballages rigides en PLA tels que les pots et les barquettes. - Les succès se suivent, mais ne se ressemblent pas pour Carbios et sa filiale Carbiolice. Alors que[…]

Une nouvelle carte pour Medelpharm

Stratégie

Une nouvelle carte pour Medelpharm

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Investissements

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Pregis muscle la production de machines et sachets pour l'e-commerce

Investissements

Pregis muscle la production de machines et sachets pour l'e-commerce

Plus d'articles