Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Des produits toxiques marqués en relief...

HENRI SAPORTA RÉDACTEUR EN CHEF

En son temps, l'initiative d'Auchan avait été unanimement saluée : l'enseigne avait, en effet, décidé de généraliser le marquage en braille sur des milliers de produits de grande consommation. Le distributeur français partait d'un constat très simple. Selon des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), quelque 1,5 million de personnes souffrent, en France, de déficience visuelle dont 110 000 non-voyants et 200 000 malvoyants dont l'acuité visuelle est inférieure à quatre dixièmes. C'est dire si l'enjeu est important.

Qu'est-ce que le braille ? 63 combinaisons de points en relief codés sur six positions qui désignent lettres, chiffres et ponctuations élaborés par Louis Braille à partir de 1826. Le codage sur six positions permet de lire un seul caractère avec la pulpe d'un seul doigt. Dans le dispositif d'Auchan, l'étiquette en braille est gravée sur l'emballage ou imprimée sur une étiquette. L'enseigne a donc fait développer des systèmes de gaufrage pour le carton, des inserts pour les moules de bouteilles... Un véritable défi technique dans certains cas.

Or, une nouvelle étape majeure se profile. A compter de juillet 2004, les produits dangereux (lire 709) destinés à la grande consommation devront porter un marquage non seulement visible mais aussi décelable au toucher, de façon à ce que soient averties les personnes malvoyantes. Codifié, ce marquage sera porté par l'emballage primaire. La signalétique de danger, indiquant le type de risques et son symbole sur fond orange ou jaune est désormais insuffisante. Tous les produits considérés comme très toxiques, toxiques, corrosifs, dangereux, extrêmement inflammables, très inflammables devront, à l'avenir, comporter un triangle en relief. Sont concernés des pesticides et autres nettoyants ménagers et même des cartouches d'encre pour imprimantes. Dans le cas des aérosols, le marquage sera, par exemple, porté sur le bouton poussoir.

Encore peu répandu, le marquage en relief des emballages, de simple préoccupation, tend à devenir une obligation. Alors, autant s'y préparer tout de suite. Et organiser très vite une harmonisation des signalétiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

UN CENTRE DE RESSOURCES

UN CENTRE DE RESSOURCES

Avec ce premier numéro de janvier-février 2009, se concrétise, pour Emballages Magazine, un projet de changement de formule initié il y a six mois. Dans un monde qui change rapidement, les besoins évoluent. Notamment dans les moyens[…]

01/01/2009 |
Du virtuel au virtuel

Technologie

Du virtuel au virtuel

De la bulle au dernier kilomètre

Editorial

De la bulle au dernier kilomètre

Comme un rêve  de nature...

Comme un rêve de nature...

Plus d'articles