Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Des hausses de matières plastiques déraisonnables

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

La CSEMP réclame "une juste proportion" entre prix des matières premières, conjoncture et état de rentabilité des fabricants d'emballages.

"Les hausses de prix des matières plastiques exigées par certains producteurs sont déraisonnables dans le contexte économique actuel", lance la Chambre syndicale des emballages en matière plastique (CSEMP) dans un communiqué. "Les fabricants d'emballages sont confrontés depuis plusieurs mois de façon toujours accrue à la hausse de tous leurs postes d'achats : transport, énergie, emballage carton et palettes, salaires. Bien conscients de l'évolution à la hausse des prix des matières premières qu'ils utilisent, ils innovent, allègent  les emballages qu'ils fabriquent, mettent tout en oeuvre pour accélérer le recyclage de leurs produits, travaillent pour utiliser de nouveaux matériaux. Mais ces actions ne peuvent suffire dans une conjoncture économique difficile, dont tous les indicateurs des économistes laissent présager qu'elle va durer, à préservr un équilibre économique déjà fragilisé depuis longtemps par une rentabilité qui n'a cessé de décroître", poursuit-elle.
"Nos industries ont encore beaucoup à apporter au produit emballé et au consommateur, tous les acteurs dans notre chaîne doivent se montrer raisonnables et savoir équilibrer besoins imédiats et préserver l'avenir pour lequel nous devons pouvoir être encore des acteurs  majeurs, avec une santé économique suffisante", réclame donc la "voix" des industries françaises de l'emballage et du film plastique d'une part, de l'emballage souple d'autre part. Et de conclure : "le développement de marchés émergents très importants constitue une forte opportunité tant pous les fabricants d'emballages que pour les producteurs de matières plastiques. Nous voulons cependant affirmer notre volonté de fabricants d'emballages de poursuivre notre développement en Europe et voulons nous assurer que notre volonté est partagée par tous les producteurs qui oeuvrent dans nos industries".
Ces deux secteurs pèsent 7 milliards d'euros de chiffre d'affaires, regroupent près de 400 entreprises et emploient plus de 42 000 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

D’après European Bioplastics, qui publie ces estimations, les plastiques issus de ressources renouvelables vont dépasser, pour la première fois, la barre des 2% de la production mondiale de plastiques. - 2 % ! Le ratio[…]

MGJ passe sous pavillon américain

Acquisitions

MGJ passe sous pavillon américain

L’Inpi distingue Lactips

Economie circulaire

L’Inpi distingue Lactips

Des déchets marins pour le recyclage chimique

Economie circulaire

Des déchets marins pour le recyclage chimique

Plus d'articles