Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Des emballages payants comme alternative aux sacs en plastique

Henri Saporta
La Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) a organisé une conférence de presse le 13 novembre pour faire le point sur les sacs de sortie de caisse jetables. D'où il ressort que ces emballages n'ont pas fait la preuve de leur réelle nocivité mais que les enseignes ont d'autres emballages - payants - pour inviter les consommateurs en s'en passer.

Selon le sondage effectué les 7 et 8 novembre par l'Ifop auprès de 1 005 personnes, 50 % des consommateurs apprécient le service rendu par les sacs en polyéthylène gratuits et en libre-service mais sont prêts, à 82 %, à faire des efforts pour adopter des solutions alternatives. Pour Jérôme Bédier, de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) qui s'est engagée à Favoriser le commerce durable (FCD), le message est clair. Il est hors de question de supprimer « du jour au lendemain » un emballage qui rend service et dont personne n'a encore démontré la réelle « nocivité pour l'environnement ». N'en déplaise à Leclerc ! C'est ce qui ressortait de l'annonce faite par l'association des distributeurs le 13 novembre. Les cinq enseignes que sont Auchan, Carrefour, Cora, Monoprix et Systeme U ont donc pris des dispositions pour réduire la consommation des sacs jetables en plastique et promouvoir des solutions alternatives. Pour sa part, jugeant que la question manquait de fondements scientifiques, Carrefour, qui affiche une modeste ambition de 5 % de baisse, a commandé une analyse de cycle de vie (ACV) à Ecobilan (PricewaterhouseCoopers) pour évaluer l'impact des cinq solutions que sont le sac traditionnel gratuit face au sac biodégradable, au sac en papier, au cabas souple ainsi qu'au cabas rigide payants. Rendez-vous l'année prochaine pour les résultats. De fait, en termes d'alternatives, les enseignes ont beaucoup d'idées. Proposés selon le principe de la consigne qui permet d'échanger un emballage réutilisable en fin de vie contre un neuf, sacs en tissus, sacs en papier, sacs biodégradables, caisses en carton ou caisses pliables en plastique et autres cabas souples de grande contenance vont être mis en avant par les enseignes, tandis que des campagnes d'information sensibiliseront les consommateurs au bon usage des sacs jetables. Et chacun s'accorde sur le fait que ces sacs sont largement réutilisés en sacs poubelle. Et que les interdire reviendrait donc à faire vendre plus de sacs poubelle.

Les enseignes affichent toutefois des ambitions très disparates. Si Casino table sur une baisse de 50 % dans son réseau de proximité, la fourchette se situe entre 5 et 25 %. Comme le volume total de sacs est estimé à 15 milliards d'unités, chaque point gagné représente, tout de même, plus d'une centaine de millions de sacs. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir avait prévenu : « Toute initiative des distributeurs qui n'irait pas dans le sens de la suppression » des sacs jetables « au profit d'alternatives écologiques viables risque de s'apparenter à une simple opération de communication marketing. » Quant au ministère de l'Ecologie et du Développement durable, il a assuré qu'il veillerait à ce que toutes ces annonces soient suivies des faits. Et si le sac jetable était la moins pire des solutions ? Les producteurs ont, en tout cas, lancé un programme pour fabriquer des sacs qui vieillissent beaucoup plus vite...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Savéol élargit sa gamme de barquettes en carton

Economie circulaire

Savéol élargit sa gamme de barquettes en carton

Encouragée par les premiers tests, la coopérative bretonne étend aux tomates cerises ses nouveaux formats. - Il y a un an, lors du salon de l’Agriculture, Savéol présentait des emballages en carton[…]

Des barquettes compostables chez Auchan

Economie circulaire

Des barquettes compostables chez Auchan

Agromousquetaires choisit la barquette Halopack

Economie circulaire

Agromousquetaires choisit la barquette Halopack

La distribution britannique peine à réduire le plastique

Profession

La distribution britannique peine à réduire le plastique

Plus d'articles