Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Deltasacs décroche l'OPPack du mois

GS

Sujets relatifs :

, ,
 

Tous les ans, Exxonmobil collecte 200 emballages réalisés à partir de ses supports en polypropylène. Vingt d'entre eux sont une première fois primés et constituent des « OPPack du mois » avant de faire l'objet d'une sélection finale qui aura lieu sur le salon Drupa du 6 au 19 mai prochain. Le Touch' salad de Ducros, des assaisonnements pour salades au rayon IVe gamme, est l'un de ces OPPack du mois, remis en marge d'Europack le 22 octobre dernier. La filiale de Mc Cormick dispose de cinq usines en Europe, dont une à Carpentras en France, dédiée aux épices qui sont appelées à sortir du rayon des aides culinaires pour se rapprocher du rayon frais.

Petit berlingot. L'emballage a la forme d'un berlingot. Côté décor, Ducros n'a pas forcé la dose en restant sur un dessin des herbes contenues à l'intérieur et s'est contenté d'une impression flexographique. En revanche, l'étanchéité de l'emballage était un vrai problème, dans la mesure où Ducros recherchait une date d'utilisation optimale (DLUO) de 12 mois. C'est la société de transformation d'emballage souple Deltasacs, une entreprise de Pont-L'Evêque (Calvados), qui s'y est attaché. Et qui a trouvé la solution avec un duplex. Celui-ci est composé d'une part d'un film polyéthylène-Evoh-polyéthylène pour assurer la barrière et, d'autre part, un film coextrudé polyéthylène-polypropylène, le bicor MB 440 de 19 microns d'Exxonmobil. Avec cette combinaison, Deltasacs a pu superposer les faces internes et externes de l'emballage - deux polyéthylènes - pour assurer une étanchéité parfaite. D'autant plus que cette combinaison est économique puisqu'elle permet de remplacer un triplex.

Sélection. Mais au-delà, c'est la sélection de Deltasacs par Exxonmobil qui est intéressante. Il fut un temps où ce géant du film en plastique serait passé à côté d'une petite entreprise. Maintenant que des géants de l'emballage souple, comme Amcor Flexible ou Pechiney Soplaril Flexible Europe (PSFE) bientôt adossé à Alcan, ont fait leur apparition, la donne pourrait changer, et les PME gagnent en tout cas une aura. Avec 12 millions d'euros de chiffre d'affaires, Deltasacs ne fait, en effet, pas figure de poids lourd mais la société se défend bien. Elle a récemment investi 1,8 million d'euros dans une machine d'impression flexographique 8 couleurs « pour continuer à imprimer en Europe sans passer à l'Est », déclare Jean-Paul Pigé, Pdg du groupe Pigé, la maison mère de Deltasacs qui réalise 30 millions d'euros de chiffre d'affaires dans le souple, la sacherie de petite et moyenne contenance, le papier cadeau et la logistique industrielle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un film ultrablanc pour l’étiquetage

Technologie

Un film ultrablanc pour l’étiquetage

Innovia Films lance un substrat en polypropylène biorienté (BOPP), épais, et possédant une opacité de 91% pour les applications « premium ». - Blanc, brillant, épais : tels sont les trois[…]

22/11/2021 | PlastiquesImpression
Viallon se dote d’un nouveau combiné flexo

Investissements

Viallon se dote d’un nouveau combiné flexo

« Le futur de l’emballage passe par le numérique », annonce Jean-Pascal Bobst, Pdg de Bobst

Entretien

« Le futur de l’emballage passe par le numérique », annonce Jean-Pascal Bobst, Pdg de Bobst

Un scientifique à la tête de Heidelberg

Carnet

Un scientifique à la tête de Heidelberg

Plus d'articles