Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Découverte fondamentale sur l'amidon

La rédaction d'Emballages Magazine
L'identification d'un gène pourra permettre de créer de véritables "usines à amidon".

L'équipe du professeur assistanct Samuel Zeeman, de l'Université de Berne, a découvert un gène jouant un rôle primordial dans le métabolisme de l'amidon chez les plantes. Le gène identifié intervient dans la dégradation de l'amidon chez Arabidopsis thaliana, une plante qui fait office de "souris de laboratoire" en botanique. La dégradation de l'amidon est un processus clé du métabolisme végétal dont l'un des résultats est la production d'un sucre : le maltose. Le gène découvert fabrique une protéine (MEX1, de l'anglais "maltose excess"), chargée d'exporter le maltose hors des chloroplastes. C'est la première fois que la protéine MEX1 et son activité de transporteur sont mises en évidence dans des plantes. Cette découverte est importante dans la mesure où l'amidon constitue des réserves d'hydrates de carbone nécessaires à la croissance et au développement des végétaux. Ces réserves sont transformées en sucre grâce à des protéines spécifiques. Les plantes qui sont incapables de déplacer les sucres stockent plus d'amidon que les spécimens normaux. Il se trouve qu'un gène homologue a été découvert chez d'autres espèces de plantes, notamment la pomme de terre et le riz, connus pour leur haute teneur en amidon. En mettant les gènes homologues "hors service" dans ces espèces, celles-ci emmagasineront encore plus d'amidon que les plantes normales, devenant en quelque sorte des "usines à amidon". Ces variétés pourraient intéresser non seulement le secteur agro-alimentaire, mais aussi l'industrie du papier et de l'emballage. "Nous avons d'ailleurs déjà commencé des investigations sur le gène MEX1 de la pomme de terre pour tester cette hypothèse", précise Samuel Zeeman.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un tissu pour protéger les denrées périssables

Un tissu pour protéger les denrées périssables

Un équipementier médical et un laboratoire universitaire japonais ont mis au point un nouveau matériau qui sera testé dans l'espace. L'équipementier médical A-Z et le laboratoire de recherche sur les matériaux avancés[…]

13/02/2009 | Textile
Une triple cannelure EBE chez CGW

Une triple cannelure EBE chez CGW

L'emballage léger en bois cherche preneur

L'emballage léger en bois cherche preneur

LyondellBasell augmente son PE

LyondellBasell augmente son PE

Plus d'articles