Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Investissements

De La Ballina se renforce à l'export

Tiziano Polito
De La Ballina se renforce à l'export

Les lignes de la société peuvent conditionner jusqu'à 10 000 baguettes par heure.

Le fournisseur de lignes de conditionnement pour la boulangerie ouvre de nouvelles filiales en Espagne et en Malaisie. -

Bien connu des enseignes de la grande distribution, des restaurants collectifs et des chaînes spécialisées, De La Ballina fabrique des lignes de conditionnement à hautes cadences pour la boulangerie et la viennoiserie industrielles. Depuis 2009, la société aveyronnaise fait partie du groupe belge Pattyn qui propose, lui aussi, des installations de conditionnement pour le "food service" et le vrac ; il s'agit, essentiellement, de machines qui permettent de former une caisse en carton, d'y insérer une sache en plastique qui est ensuite remplie et fermée. De La Ballina réalise un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros avec 70 salariés. Près de 75% de ses ventes sont réalisées à l'export, l'entreprise s'étant forgé une solide réputation dans son métier. Elle compte bien augmenter ce ratio avec l'ouverture de deux nouvelles filiales à Silla, en Espagne, et à Kuala Lumpur, en Malaisie. La filiale espagnole a été officiellement inaugurée le 1er juillet ; l'ouverture de Kuala Lumpur est prévue pour le 1er octobre. Ces deux antennes s'ajoutent à celles de Montréal (Canada), dont la création remonte à 2008, et au bureau de Trèves, en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quand la SNCF déraille…

Editorial

Quand la SNCF déraille…

En attendant que le tri permette de les collecter pour les recycler, deux emballages recyclables remplacent un emballage recyclable dans les trains. Une erreur d’aiguillage ? - Quand la SNCF déraille ! Facile, le jeu de mots[…]

20/10/2021 | BoissonsProfession
L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

Profession

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Apysa promeut la barquette PLA consignée

Economie circulaire

Apysa promeut la barquette PLA consignée

Plus d'articles