Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

De l'industrie ferroviaire à l'emballage : Sig fête ses 150 ans

TP

Sujets relatifs :

 

Tout a changé ! Sauf le décor... C'est à Neuhausen, en Suisse, face aux chutes du Rhin que Sig est né en 1853. Et c'est là qu'il a fêté son jubilée. A l'époque, l'entreprise se servait de l'énergie motrice du fleuve pour produire l'électricité nécessaire à alimenter ses ateliers de construction d'armes et de wagons. Après 150 ans, la centrale électrique est toujours là. Mais Sig a délaissé le matériel ferroviaire et l'armement au profit de l'emballage. C'est en 1906 que l'entreprise construit sa première machine pour le conditionnement de tablettes de chocolat. Elle continuera sur cette voie, d'abord avec des emballages pour lampes à huile, dans les années trente, puis avec des machines pour le conditionnement de cigarettes, de confiseries et de savon. Le tournant arrive en 1989, lorsque Sig rachète PKL, spécialisé dans les emballages en carton pour boissons. La division prendra le nom de Combibloc qui lancera, en 1993, la première brique en carton avec bouchon refermable. Roman Boutellier, nommé à la tête de l'entreprise en 1999, achève le recentrage de Sig sur l'emballage avec, d'une part, la cession définitive des activités hors périmètre et, d'autre part, le rachat du constructeur de remplisseuses Sasib et de l'activité de soufflage de polyéthylène téréphtalate (PET) de Krupp. Son ambition ? Faire évoluer le groupe au rang de fournisseur mondial de solutions pour le conditionnement des boissons. En 2003, le bilan est positif. Fort d'un chiffre d'affaires de 1,88 milliard d'euros, Sig se targue d'occuper le premier ou le deuxième rang mondial dans chacune de ses spécialités. Son activité se repartit autour de trois entités : Sig Combibloc, spécialisé dans la brique en carton, Sig Pack qui construit des machines pour l'emballage de produits solides et Sig Beverages qui est spécialisé dans le soufflage et l'embouteillage. « Après 150 ans les valeurs de l'entreprise n'ont pas changé. Nous cherchons toujours à faire des machines robustes, compactes et innovantes », résume Roman Boutellier. Et c'est sur ces bases que Sig prépare son avenir. Les dernières innovations en date comme le Combishape pour réaliser des emballages en carton aux formes variées ou le procédé Plasmax, pour augmenter les propriétés barrières des bouteilles en PET, semblent, en tout cas, le confirmer.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une nouvelle Gallus chez Jacquelin

Une nouvelle Gallus chez Jacquelin

Le fabricant d’étiquettes a investi dans une RCS 430 dotée d’un groupe pour la dorure galbée. - Entre Jacquelin et Gallus, c’est une affaire qui marche ! L’imprimeur d’étiquettes[…]

14/11/2018 | InvestissementImpression
O-I acquiert près de la moitié d’Empresas Comegua

O-I acquiert près de la moitié d’Empresas Comegua

CCEP France investit à Socx

CCEP France investit à Socx

ATT sérialise les bouteilles de vin

ATT sérialise les bouteilles de vin

Plus d'articles