Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dasani de Coca-Cola boit la tasse en Europe

HS

Sujets relatifs :

, ,
 

En Grande-Bretagne, l'américain Coca-Cola a retiré de la vente, le 19 mars, quelque 500 000 bouteilles d'eau qu'il venait de lancer officiellement sous la marque Dasani. Motif ? Dépassement du taux de bromates autorisé. Dasani est une eau dite « purifiée » et enrichie. « De l'eau du robinet vendue en bouteilles », résument ses détracteurs. Et cette affaire tombe bien mal pour Coca-Cola, car d'aucuns n'ont pas manqué de pointer que Dasani était vendue 3 000 fois plus cher que l'eau dont elle est issue. Selon les chiffres qui circulent, Thames Water, la compagnie britannique de distribution qui fournit l'eau, facture 0 ,004 euro le demi-litre quand Dasani est vendue à 1,40 euro le demi-litre. En Grande-Bretagne, le produit de Coca-Cola se présente dans une bouteille en polyéthylène téréphtalate (PET) de couleur bleu clair qui évoque une ressource naturelle. La réalité est plus prosaïque. L'eau fournie par Thames Water est conditionnée dans l'usine de Coca-Cola de Sidcup au sud-est de Londres. Coca-Cola y ajoute des minéraux pour « lui donner un meilleur goût », la purifie à travers trois filtrations successives et la soumet à un traitement à l'ozone. De quoi la délivrer de « toutes bactéries et autre virus, sels, minéraux, sucres, protéines et particules toxiques ». C'est l'interaction du chloride de calcium et de l'ozone qui a déclenché une réaction chimique malvenue et entraîné la formation de bromates en trop grandes quantités. Conclusion : après quelques tergiversations, les grandes manoeuvres européennes sont reportées. En France, Coca-Cola a suspendu le lancement prévu le 19 avril. Le modèle est pourtant différent... Dasani est positionné comme une « boisson à l'eau minérale naturelle ». L'eau est issue de la source Astrid en Belgique mais elle est enrichie, donc modifiée. D'où l'appellation de « boisson ». Eau secours.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Henniez intègre 75% de rPET

Economie circulaire

Henniez intègre 75% de rPET

La marque d’eau minérale suisse vise 100% à terme. - D’ici à 2025, le groupe Nestlé souhaite rendre 100% de ses emballages recyclables ou réutilisables et utiliser 35% de polyéthylène[…]

13/02/2020 | BouteillesEau
Perrier soutient l’innovation dans l’emballage

Economie circulaire

Perrier soutient l’innovation dans l’emballage

Des bouteilles alu pour tous les liquides

Exclusif

Des bouteilles alu pour tous les liquides

CCEP injectera 500 millions d’euros en France

Investissements

CCEP injectera 500 millions d’euros en France

Plus d'articles