Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

ARNAUD JADOUL

C'est en pleine époque coloniale, le 24 avril 1883, que Charles Neuhaus, un artisan chocolatier suisse, dont on ne trouve plus aucune trace aujourd'hui, crée la marque Côte d'Or, en référence à la Côte de l'Or, le Ghana actuel, où il sélectionnait une partie de ses fèves de cacao. Cette maîtrise caractérise toujours une marque qui fait la fierté de la Belgique, quand bien même elle est devenue propriété de la multinationale américaine Kraft Foods. Le logo symbolisé par l'éléphant n'apparaît cependant qu'en 1906 alors que la société a déjà changé de mains. Côte d'Or assure sa renommée lors des expositions universelles de Bruxelles et s'internationalise ensuite, tout en débordant de créativité : les maîtres chocolatiers belges inventent les tablettes fourrées, la mignonnette et les bouchées au coeur praliné. Après la guerre, ils créent la tablette aux noisettes entières. Une petite révolution ! Aujourd'hui, Côte d'Or s'enorgueillit de fabriquer intégralement ses chocolats dans le « plat pays » : les fèves arrivent à Anvers et, après une étape à l'usine de Herentals, les produits finis sortent de Halle, soit 38 500 tonnes de chocolat par an, dont près de la moitié est destinée au marché belge. Pour célébrer ses 125 ans, la marque au célèbre pachyderme ouvre une boutique en plein coeur de Bruxelles, un lieu de découverte aux accents africains

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

En 1863, sur les Grands Boulevards parisiens, le comédien Joseph-Albert Ponsin confectionne des fards et des parfums pour les comédiens, qu'il crée dans son propre appartement. Mais Ponsin n'a pas le sens des affaires. S'étant endetté, il cède[…]

01/11/2008

Emin Leydier, de Laveyron à Nogent-sur-Seine

Emin Leydier, de Laveyron à Nogent-sur-Seine

Domino marque Interpack avec son jet d'encre dévié

Domino marque Interpack avec son jet d'encre dévié

Plus d'articles