Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concept Décor 76 s'installe à Aumale

Sujets relatifs :

 

Jean-Marc Turpin vient de créer Concept Décor 76 à Aumale (Seine-Maritime) en reprenant à la mairie un atelier-relais laissé vacant et dont le crédit-bail court sur dix ans. Il a investi 380 000 euros pour équiper sa ligne de production de six machines de sérigraphie du français Dubuit. Concept Décor 76 assure les travaux de décoration des flacons pour la parfumerie, de 5 millilitres à 1 litre. La sérigraphie est le stade ultime de la décoration des flacons. Les donneurs d'ordres de Concept Décor 76 sont donc aussi bien les verriers de la vallée de la Bresle, comme Saint Gobain-Desjonquères, Pochet, BSN ou Saverglass, pour des flacons en verre pur ou teint dans la masse, leurs clients parfumeurs ou encore leurs sous-traitants, dépolisseurs ou laqueurs, comme Piochel implanté à Rouxmesnil-Bouteilles (Seine-Maritime).

Sérigraphie. Le client fournit le typon à partir duquel le sérigraphe réalise manuellement l'écran, puis procède aux essais. Après validation, les flacons sont imprimés sur les machines semi-automatiques, à raison de deux à trois millions d'unités par mois. Les décors sérigraphiés sont à l'émail, à l'encre, à l'or ou au platine, et peuvent figurer des dessins ou des lettrages. Les flacons sont ensuite recuits sous arches pendant 1 heure 30, depuis 200 degrés, pour une encre, jusqu'à 650 degrés Celsius. En sortie d'arche, le ramassage est manuel. Les verriers voisins assurent eux-mêmes la livraison et la reprise des flacons. Jean-Marc Turpin ne cherche pas à spécialiser son entreprise dans un domaine particulier. Un verrier lui a déjà apporté un marché de flacons de cognac. Concept Décor 76, qui emploie 17 personnes, étudie aussi la sérigraphie sur flacons en plastique, dont, à la différence du verre, l'impression n'est recuite qu'à 50 degrés Celsius, ce qui permet un ramassage direct en sortie d'arche. Les marchés ainsi visés concernent la cosmétique et la parapharmacie. Son chiffre d'affaires prévisionnel est de 6 millions de francs (915 000 euros). Un cap maintenu trois mois après son démarrage, malgré une nette baisse d'activité dans le secteur en général.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Comexi se convertit à la réalité augmentée

Technologie

Comexi se convertit à la réalité augmentée

Le constructeur catalan intègre ce service afin de diminuer la longueur des pannes chez ses clients. - Les avantages de la réalité augmentée sont connus dans l’univers des machines de production. Dans[…]

La production de machines d’emballage a baissé en France

Indicateurs

La production de machines d’emballage a baissé en France

Allimand investit 3 millions d'euros en France

Investissements

Allimand investit 3 millions d'euros en France

De nouvelles formations à Dijon

Profession

De nouvelles formations à Dijon

Plus d'articles