Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Compte-gouttes chez Gerresheimer

MBV

Sujets relatifs :

 

Parmi les produits présentés par l'allemand Gerresheimer, deux innovations étaient à l'honneur : un compte-gouttes oculaire, dont l'adaptateur permet de délivrer des gouttes très fines, et un bouchon à vis destiné aux flacons pharmaceutiques, composé de quatre points d'accroche facilitant son ouverture manuelle. Tout d'abord, le design du nouveau compte-gouttes de Gerresheimer diffère des produits existants. Son originalité : il ne comprend pas de long embout pour appliquer le liquide ophtalmique dans l'oeil. « La présence d'un long embout n'est ni sûr ni hygiénique pour les applications ophtalmiques », note Burkhard Lingenberg, responsable marketing de Gerresheimer. Qui précise : « Cela exige de la part du patient qu'il guide, à la main, l'embout vers la partie de l'oeil destinée à recevoir le liquide ». Pour éviter ces problèmes, Gerresheimer a placé un conduit à l'intérieur de la poche incurvée contenant le liquide, qui amène doucement le produit vers l'orifice, d'une simple pression de la main.

Gouttes extrafines. En haut de ce conduit, l'adaptateur présente un design en forme d'aiguille, qui est retenu à l'intérieur du système et ne peut donc s'approcher trop près de l'oeil. En complément, le compte-gouttes présente un design extérieur adapté au contour de l'oeil. Avant de dispenser les gouttes, le côté légèrement incurvé du système se pose et se stabilise aisément entre le haut du nez et le bord de l'oeil, comme une coupelle, évitant au liquide de couler hors de la zone oculaire. Autres intérêts : la libération de gouttes très fines et un dosage précis de liquide. Chez Gerresheimer, lors de la phase de fabrication du compte-gouttes, le système est produit en une seule pièce. La précision du calibrage des gouttes est obtenue grâce à un moulage par injection très pointue. Le diamètre de l'adaptateur, qui fixe la taille des gouttes, varie selon les moules. Les gouttes peuvent être très fines et distribuées de manière répétitive.

Bouchon à vis. Autre produit mis en avant : le « wing cap ». Ce bouchon à vis présente quatre points d'accroche facilitant sa manipulation par les patients, notamment les personnes âgées. Le stockage des flacons pharmaceutiques en est aussi simplifié. En effet, les flacons peuvent être stockés la tête en bas, le bouchon présentant autant de stabilité que la base du flacon. D'où un intérêt certain pour les liquides très visqueux, qui peuvent s'accumuler vers le haut du flacon et être distribués jusqu'à la dernière goutte. D'autre part, stocker à l'envers les flacons contribue à garder le produit médicamenteux à l'abri dans un système hermétique jusqu'à son ouverture. « Un autre intérêt à l'utilisation de ce bouchon à vis est que son application ne nécessite pas d'adaptation particulière sur les lignes de conditionnement de flacons », note Burkhard Lingenberg.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Icma célèbre ses 85 ans avec un nouveau logo

Icma célèbre ses 85 ans avec un nouveau logo

Le fabricant de papier pour l’emballage apporte plus de symbolique à sa signature. – L’idée de Matilde Carcano a donc été la bonne. En 1933, cette pionnière de l’entreprenariat[…]

14/11/2018 | DesignPapier
Delacre poursuit ses éditions caritatives

Delacre poursuit ses éditions caritatives

Sub accompagne Jordans vers les plus jeunes

Sub accompagne Jordans vers les plus jeunes

McCormick rénove son flacon à épices

McCormick rénove son flacon à épices

Plus d'articles