Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

AJ

Sujets relatifs :

Alcan, le producteur d'aluminium et d'emballages canadien qui a absorbé Pechiney en 2003, pourrait fermer cinq sites industriels en France, et procéder à des réductions d'effectifs sur quatre autres sites. C'est la CFDT du groupe qui affirme avoir découvert des informations précises sur la restructuration programmée par Alcan. Les sites menacés sont ceux de Cruseilles (Haute-Savoie) qui compte 100 emplois, Vandières (Meurthe-et-Moselle), 110 emplois, Provins (Seine-et-Marne), 160 emplois, Lannemezan (Hautes-Pyrénées), 250 emplois et l'usine Affimet à Compiègne (Oise), 130 emplois. Au total, 950 emplois sont concernés en France.

Emplois. Par ailleurs, 70 emplois seraient également supprimés sur le site de Sélestat (Bas-Rhin), 60 à Voreppe (Isère), 40 à Froges (Isère) ainsi que 30 chez Almet. D'autres suppressions de postes sont prévues en Europe, et l'ensemble, y compris la France, représenterait 2 200 emplois menacés. Pour l'instant, la direction du groupe canadien n'a confirmé que la fermeture du site de laminage de Falkirk (Grande-Bretagne), 85 emplois, et celle du site d'emballage alimentaire de Barcelone (Espagne), 170 emplois. Alcan a déjà annoncé en avril dernier un plan social concernant les sièges sociaux de Pechiney en France, qui prévoit 277 suppressions de postes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

RPC Emballages Moirans vient de voir sa gamme de conditionnements approuvée par l'Organisation des Nations unies (ONU) pour le transport des produits dangereux. Ces derniers sont tous ceux qui présentent un risque pour la santé, la sécurité, la[…]

09/02/2009
Impress signe avec Megasa

Impress signe avec Megasa

Greiner cède ses boîtes composites

Greiner cède ses boîtes composites

Plus d'articles