Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Cermex se lance dans l'encaissage de produits souples

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

,
Le spécialiste français des machines de suremballage et de palettisation a conçu une gamme d'encaisseuses parfaitement adaptées à l'emballage de sachets de type Doypack, de pochons et de barquettes semi-rigides.

Une nouvelle gamme d'encaisseuses dédiées à l'emballage souple et semi-rigide. La rentrée 2004 marque un tournant décisif pour Cermex (Tetra Laval), spécialisé dans les machines de suremballage et de palettisation. « Après deux années de travail, nous sommes enfin prêts à nous lancer sur ce créneau de marché avec une offre adaptée », explique Pierre Chevalier, responsable marketing de l'entreprise.

Un choix qui n'étonnera personne. Depuis quelques années, barquettes, pochons et autres sachets souples ont gagné la faveur des conditionneurs dans l'alimentaire. Les sachets de type Doypack enregistrent un taux de croissance annuel record de 21 %. La barquette operculée sous atmosphère protectrice a progressé, quant à elle, de 43 % entre 1997 et 2001. Or, comme le souligne Cermex, les constructeurs de machines de fin de ligne ont davantage assisté à cette évolution du marché en tant que spectateurs. Rares sont les équipementiers qui ont proposé des solutions de mécanisation réellement adaptées à ces présentations.

Le marché est prêt

Cermex a décidé de franchir le pas. Et il l'a fait en partant d'un constat de nature technique. « Deux conditions constituaient un préalable à notre intervention : que les volumes de production soient conséquents et que l'on puisse automatiser le contrôle de qualité. Elles sont aujourd'hui réunies », note Pierre Chevalier. Une étude de marché a permis au constructeur d'identifier trois lignes directrices pour mieux finaliser son travail : savoir regrouper des produits provenant de plusieurs voies, proposer des solutions rentables à faibles et moyennes cadences, être en mesure de traiter plusieurs formats de produits et d'emballages.

Il n'en fallait pas plus pour dresser le portrait-robot de la machine idéale : compacte, souple et ergonomique. Le reste du développement n'est qu'adaptation du matériel à ces principes. La gamme Cermex se compose d'une dizaine d'encaisseuses et d'embarquetteuses fonctionnant selon différents principes de regroupement (pick and place, robot, poussoir) et d'insertion des produits dans les caisses (verticale, latérale, à chute). Pour l'heure, seuls quelques prototypes ont été réalisés mais, à court terme, la gamme proposée permettra de répondre à la plupart des applications. Objectif de l'entreprise : parvenir à vendre entre 60 et 70 machines par an à partir de 2006.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Coval réinvente ses cartouches

Coval réinvente ses cartouches

Le spécialiste de la manutention par le vide lance la CVPC. - Un maximum de performance dans un minimum d’espace (et de poids) : tel pourrait être le portrait-robot de la CVPC, la dernière cartouche de vide[…]

Pari réussi pour l’Usine extraordinaire

Agenda

Pari réussi pour l’Usine extraordinaire

Matthews se renforce dans le façonnage d’imprimés

Acquisitions

Matthews se renforce dans le façonnage d’imprimés

Des AGV pour la préparation de commande

Des AGV pour la préparation de commande

Plus d'articles