Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Cartonnages Larré investit fortement

Sujets relatifs :

 

De l'imprimerie de labeur à l'emballage, Cartonnages Larré travaille sur une large gamme de produits, de la notice en papier à l'étui en carton compact et microcannelure. « Mon arrière-grand-mère qui a créé l'entreprise a démarré avec la confection de boîtes à chaussures et à chapeaux. Nous nous sommes diversifiés depuis, mais l'emballage représente toujours 95 % de notre chiffre d'affaires », explique Hugues Larré, directeur général qui dirige la société avec son frère Bertrand et sa mère. La société basque intervient sur les marchés de l'habillement, de l'hygiène et de la santé et de l'alimentaire. « Ce dernier secteur a contribué à la progression de notre chiffre d'affaires en hausse de 15 à 20 % par an depuis cinq ans », note Bertrand Larré. Les Cartonnages Larré transforment 4 000 tonnes de carton par an et confectionnent 50 000 boîtes. Pour rester une référence en termes de packaging, l'entreprise investit lourdement : l'acquisition, en 1999, d'une Roland 700 cinq couleurs et vernis pour un coût de 9 millions de francs (1,37 million d'euros) lui a ainsi permis de tripler sa production.

Plate-forme logistique « Nous envisageons d'acquérir une troisième plieuse-colleuse pour la fabrication des étuis et des boîtes pliantes pour un coût de 1,5 million de francs (228 673 euros) d'ici le début de 2002, l'arrivée d'une deux couleurs avec vernis acrylique et UV est prévue. Elle viendrait en complément de la Roland 700 très sollicitée et devrait nous permettre d'atteindre une production de 20 000 à 30 000 exemplaires par heure contre une moyenne de 15 000 aujourd'hui. Nous avons programmé l'acquisition d'un système computer-to-plate (CTP), la Roland 700 l'exige... Elle se cale en 15 minutes. Nous produisons une centaine de plaques par semaine », poursuit Hugues Larré. D'ici quelques mois, l'imprimerie va effectuer une extension de 1 500 m2 pour bénéficier d'une plate-forme logistique et d'un espace de stockage suffisant. Cet investissement représente environ 2 millions de francs (305 000 euros). L'entreprise emploie 42 salariés pour 35 millions de francs (5,34 millions d'euros) de chiffre d'affaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

LivingPackets lance la production de The Box

Economie circulaire

LivingPackets lance la production de The Box

Œuvre de l'ingénieriste Europe technologies, la première ligne d’assemblage sera installée en juillet à Nantes pour un démarrage en septembre et un objectif annuel de 100 000 pièces.[…]

18/05/2020 | PlastiquesLogistique
Pregis évalue l’impact environnemental des produits endommagés

Economie circulaire

Pregis évalue l’impact environnemental des produits endommagés

PepsiCo renouvelle sa confiance à IPP

Stratégie

PepsiCo renouvelle sa confiance à IPP

Une machine d’emballage pour l'e-commerce pas comme les autres

Technologie

Une machine d’emballage pour l'e-commerce pas comme les autres

Plus d'articles