Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carrefour met les conserves de légumes en barquettes en plastique

AJ

Sujets relatifs :

,
 

L'usage des conserves de légumes pourrait bien s'en trouver révolutionné ! Après D'Aucy avec ses p'tits bols de légumes cuisinés et Bonduelle avec ses légumes mijotés en briques, c'est au tour de Carrefour d'innover sur ce marché banalisé et saturé. Les « conserves pratiques » de haricots verts, petits pois et autres macédoines de légumes se présentent en effet en barquettes thermoformées, transparentes, sécables et réchauffables au micro-ondes. Il a fallu près de deux années de développement et 7 millions d'euros d'investissement pour mettre au point cet « emballage service ». Un développement mené en partenariat avec, pour l'emballage, l'anglais RPC Bebo UK - co-détenteur des brevets - établi à Corby (Northamptonshire), et Gelagri Bretagne, implanté à Saint-Caradec (Côtes-d'Armor), pour l'industrialisation. « Nous avons d'abord travaillé sur les barrières aux gaz de la barquette et de l'opercule pelable, en particulier sur la soudure », explique Christian Claeys, du cabinet d'ingénierie Les Clés du développement, qui a assisté l'enseigne au plan technique. En application, les matériaux, PP/Evoh/ PP pour la barquette et PP/SiOx/PP pour le film - fourni par le néerlandais LPF Flexible Packaging - résistent à une température de traitement de 127 °C. « La sécabilité constitue aussi une avancée importante, compte tenu des contraintes subies », ajoute le consultant. Pour Carrefour, qui échelonnera le lancement de cette gamme de novembre 2004 à mars 2005 sous différentes marques, les avantages du concept reposent sur la praticité, la sécurité, la conservation et la portionnabilité. Le produit se réchauffe au micro-ondes dans son emballage, un coin de l'opercule ayant été décollé au préalable. Il est plus léger que le bocal en verre et son format plat facilite le stockage. L'utilisation du plastique, incassable et non coupant, permet également de faciliter l'ouverture, de montrer le produit et de mieux préserver son goût que dans une boîte métallique. Enfin, les barquettes, d'une contenance de 200 et 400 grammes, équivalente aux boîtes 1Ú4 et 1Ú2, sont conditionnées par 4 ou par 2, pour une consommation aussi bien familiale qu'individuelle. De quoi contribuer au nécessaire rajeunissement de l'image du marché.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une barquette « écologique » pour le conditionnement MAP

Une barquette « écologique » pour le conditionnement MAP

GEA lance FoodTray, qui associe carton et plastique. - L’équipementier de l’agroalimentaire GEA vient de présenter la barquette FoodTray, destinée au conditionnement sous atmosphère modifiée (MAP)[…]

14/10/2019 | Carton platPlastiques
Le matériau Kaplight est détectable

Profession

Le matériau Kaplight est détectable

Quand la barquette devient un plateau

Innovation

Quand la barquette devient un plateau

Klöckner Pentaplast teste la boucle fermée des barquettes en PET

Economie circulaire

Klöckner Pentaplast teste la boucle fermée des barquettes en PET

Plus d'articles