Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Buché investit dans les pommes de terre

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

L'entreprise double la capacité de son outil de conditionnement.

Buché prépare un investissement de 4 millions d'euros dans le transfert de son site du Maisnil (Nord) vers Carvin (Pas-de-Calais). Spécialisé dans le conditionnement de pommes de terres  à raison de quelque 24 000 tonnes en 2004, Buché veut doubler ses capacités mais surtout se doter de capacités de conditionnements très larges, qu'il s'agisse de flow packs ou de barquettes, par exemple. Le conditionneur pourra notamment descendre ses emballages de 2,5 kilos au minimum aujourd'hui à 250 grammes, dans tous les types de présentations. Le projet est accompagné par Flauw Engenierie, Filpack et Hexapack. La nouvelle unité devrait être opérationnelle en juin ou juillet prochain, pour le début de la campagne de pommes de terre. Racheté il y a deux ans par le spécialiste de l'endive Demex qui est présidé par Christophe Desmettre, Buché compte, en outre, se doter d'une marque propre dans les prochaines semaines pour accroître la valeur ajoutée de son activité. Le nouveau site pourra assurer également des prestations de conditionnement pour sa maison-mère et à façon pour d'autres opérateurs. L'entreprise annonce un plan d'embauches de 23 personnes pour accompagner ce développement qui doit lui permettre de passer à 50 000 tonnes de production dans les deux ans. Buché a réalisé en 2004 (exercice clos en juin) un chiffre d'affaires de 4,8 millions d'euros sur un volume consolidé de ventes du groupe Demex de 44 millions. Ce chiffre devrait être porté à 75 millions dans les deux ans, espère son dirigeant.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

La marque de thé britannique a choisi de lancer des sachets biodégradables en juin 2018. Seul problème, la nouvelle méthode de scellage ne supporte pas la chaleur... – Tout partait d’une envie louable. Soucieux d’afficher un impact environnement[…]

19/12/2018 | BoissonsConditionnement
Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Plus d'articles