Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Bruxelles refuse que Tetra absorbe Sidel

Sujets relatifs :

, ,
 

Comme notre information de la semaine dernière l'expliquait (Lire 593), la Merger Task Force en charge des fusions au sein de la Commission européenne penchait vers un blocage de la reprise de Sidel, leader mondial des machines de soufflage de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) par le suédois Tetra Laval, leader mondial des emballages en carton pour liquides alimentaires. Un veto confirmé dès le 30 octobre dernier ! Soit une semaine avant l'échéance officielle de l'enquête de Phase II initiée en juillet dernier. Selon la Commission, l'opération aurait réduit « de manière significative la concurrence dans le secteur de l'emballage des liquides alimentaires au détriment de l'innovation, du choix et de la compétitivité des prix ». Mais la vraie raison pourrait simplement venir de la nature même de Tetra Laval : le suédois a déjà eu affaire à Bruxelles, il y a dix ans, pour pratiques commerciales abusives. La Commission évite ainsi que Tetra Laval ne réédite dans le plastique ce qu'il a parfaitement réussi dans le carton ! Mécontent, Göran Grosskopf, le patron de Tetra Laval, raille « la remarquable décision de l'Union européenne », juge que la Commission se fonde sur « de pures spéculations » et déplore qu'il n'existe « aucun contrôle effectif des opinions ou des préjugés de la Merger Task Force ». Göran Grosskopf, qui n'entend a priori pas faire appel, a précisé : « Ce refus ne met pas en danger notre stratégie de croissance dans l'emballage plastique ». Ce veto ouvre clairement « une période d'incertitudes » pour Tetra Laval qui a payé 1,7 milliard d'euros. Et pour Sidel : Quand, comment et combien ? Telles sont les trois questions... Göran Grosskopf demande 18 à 36 mois pour sortir dans de bonnes conditions !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Investissements

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Verallia a investit 24 millions d’euros dans son usine spécialisée dans les pots et bocaux en verre. - La dimension symbolique était palpable : en présence notamment du préfet de l’Ain Arnaud[…]

18/10/2019 | Verre
Le BPB perturbe autant que le BPA

Sécurité sanitaire

Le BPB perturbe autant que le BPA

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Economie circulaire

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Violent incendie chez Traidib

Economie circulaire

Violent incendie chez Traidib

Plus d'articles