Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

B&R Automation rationalise le pilotage des enveloppeuses Aucouturier

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

,
Le spécialiste français de l'automatisation industrielle a conclu un accord avec le constructeur français pour équiper ses machines flow-pack du système de pilotage PackVision.

Gage de meilleures performances en termes de vitesse et de souplesse, contrôleurs d'axes, automates programmables et moteurs brushless se multiplient dans les machines de conditionnement. Toujours est-il que faire communiquer entre eux ces automatismes relève souvent de la gageure. En particulier lorsque les typologies de matériels et les marques diffèrent. « Après avoir utilisé pendant longtemps des systèmes hétérogènes, nous voulions rationaliser le pilotage de nos machines en passant sur une plate-forme unique », explique Joël Métier, directeur technique d'Aucouturier.

Le constructeur français de machines d'enveloppage sous emballage souple, leader mondial dans le conditionnement de cartes à puces, semble enfin avoir trouvé une réponse à ses problèmes en scellant un partenariat technique avec B&R Automation, un spécialiste de l'automatisation industrielle. En vertu de cet accord, la société autrichienne s'est engagée a développer un outil spécifique, PackVision, pour simplifier le fonctionnement de l'A600, une machine flow-pack qui constitue le fer de lance de l'offre d'Aucouturier. Ce dernier lui a, en revanche, promis de généraliser son utilisation sur l'ensemble de ses machines flow-pack quand le système aura fait ses preuves. Les deux entreprises ont travaillé de concert pendant un an. « Nous leur avons fourni notre savoir-faire dans les solutions de contrôle d'axes. En retour, ils nous ont apporté leur expérience au niveau du process et de la mécanique », explique Thierry Corneux, responsable du marché français de B&R Automation.

Un seul outil de programmation

Les résultats sont au rendez-vous. Fondé sur une architecture qui combine un PC industriel et un logiciel de supervision, PackVision arrive à gérer l'ensemble des fonctions automatisées de la machine, de la commande des entraînements des servomoteurs, aux capteurs et actionneurs. Directement pris en charge par le PC industriel, les automates programmables et les contrôleurs d'axes sont devenus superflus. Quant à la programmation, elle devient un jeu d'enfant : « Avec un seul outil, le logiciel B&R Automation Studio, nous effectuons le paramétrage, la mise en route et la maintenance de tout l'automatisme et des entraînements. Les problèmes de communication entre les différents logiciels sont relégués au passé », se félicite Joël Métier.

Les fonctionnalités du PackVision semblent répondre aux besoins de l'A600, une machine haute cadence dont les performances dépendent principalement de la synchronisation des différents postes motorisés que sont la chaîne d'alimentation des produits et les postes de scellage transversal et longitudinal. En effet, plus la vitesse de la machine est élevée, plus la synchronisation devient complexe surtout lorsque l'utilisateur - comme c'est souvent le cas - doit gérer des produits de formats différents, des arrêts intempestifs (la célèbre option « pas de film, pas de produit ») ou des corrections de repérages pour les films imprimés. Mais ce n'est pas tout. Comme le rappelle Joël Métier : « L'avantage de recourir à un seul fournisseur c'est aussi de pouvoir marquer le matériel avec un seul nom, ce qui est très rassurant pour le client final lorsqu'il démonte les carters de la machine ». La collaboration entre les deux entreprises a abouti au lancement de la première A600 équipée de la solution PackVision à Emballage 2004. La machine sera à nouveau exposée à l'occasion d'Interpack en avril prochain. Et, si le succès se confirme au plan commercial, il est probable qu'Aucouturier généralise l'emploi du PackVision à l'ensemble de son offre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l’emballage pour Cast & Cure

Un Oscar de l’emballage pour Cast & Cure

Socipack propose un emballage souple à effets visuels. – Le 26 novembre 2018, Socipack a remporté un Oscar de l’emballage dans la section emballage souple de la catégorie « transformation »[…]

Deux Oscars de l’emballage pour le film de Leygatech

Deux Oscars de l’emballage pour le film de Leygatech

Uflex investit en Hongrie

Uflex investit en Hongrie

BBC Cellpack a un nouveau Pdg

Carnet

BBC Cellpack a un nouveau Pdg

Plus d'articles