Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Bien comprendre la barquette operculée

GUILLAUME PRUDENT

Sujets relatifs :

,
Les acteurs de la chaîne de conditionnement sous barquette operculée se sont réunis à Demopack, un salon privé qui s'est tenu en juin. L'occasion de mieux connaître cette technologie en plein essor.

Propre, simple et pratique, la barquette operculée s'octroie une part croissante sur le marché des produits frais et des solutions prêtes à l'emploi. Par rapport à la barquette thermoformée filmée, elle offre une présentation plus esthétique et une date limite de consommation (DLC) plus longue, grâce à un conditionnement hermétique et à l'atmosphère modifiée. Son principe garantit l'inviolabilité de l'emballage aux consommateurs et, par conséquent, son hygiène, tout en assurant une meilleure protection des produits. Pratique, elle se caractérise souvent par des ouvertures aisées au moyen de languettes et autres coins prédécollés.

Côté production, la principale difficulté de l'operculage réside dans la maîtrise de l'adéquation physico-chimique entre le corps creux et l'opercule. La fabrication requiert également un dosage précis entre température, pression de l'outil et durée de soudure de façon à sceller parfaitement le film sur la barquette. Une étape cruciale lorsque l'on conditionne sous atmosphère modifiée et que l'on veut éliminer tout risque de fuite. Des détecteurs, placés tout au long de la ligne, veillent au bon déroulement des opérations et rejettent les produits en cas d'anomalie.

Sécurité alimentaire

Afin de garantir un degré optimum de sécurité alimentaire, les industriels se voient proposer un large panel de technologies visant à contrôler l'intégrité de la barquette. La ligne de conditionnement rassemble de multiples composants dont les récentes évolutions font la part belle à l'ergonomie. Des écrans tactiles facilitent les réglages et procurent davantage de confort d'utilisation aux opérateurs.

Le salon Demopack, qui se déroulait en juin dernier à Lyon, illustrait les différentes étapes de ce processus, dont voici le détail. Commençons par la mise en barquette. Celle-ci combine dépilage et remplissage. Conçus par le néerlandais Sercon BV et développés pour Sealpac, deux tapis synchronisés - le premier pour les barquettes vides, le second pour les aliments - se rejoignent de manière à ce que le produit se place dans la barquette. Ce dispositif fonctionne à une cadence maximale de 25 cycles par minute.

Vient ensuite l'étape du pesage du produit. Multipond propose non seulement une peseuse associative mais aussi un dispositif d'alimentation avec un élévateur à benne intégré sur un chariot mobile, un bac vibrant pour réguler l'alimentation et un système de transfert amovible placé sur des chariots indépendants.

Afin d'éviter l'oxydation des aliments à l'intérieur de la barquette, on procède à une injection de gaz. La pompe à vide de Busch associée au gaz fourni par Linde permet de réaliser cette opération. Le gaz combine les propriétés de l'azote, qui évite le phénomène d'oxydation, du dioxyde de carbone, qui stoppe le développement des moisissures, et de l'oxygène, qui préserve la couleur rouge de la viande.

L'operculage constitue, bien sûr, l'élément central de la chaîne de conditionnement. Il consiste à souder un film sur les quatre bords de la barquette remplie. L'operculeuse de Sealpac atteint une cadence maximale de 18 cycles par minute. Dotée d'un écran tactile, cette machine illustre bien la tendance qui tend vers plus de confort d'utilisation.

Facteur clé de la parfaite conservation des aliments, l'étanchéité totale de la barquette. Des détecteurs de fuite sont donc intégrés directement sur la ligne de conditionnement. Le matériel conçu par PBI Dansensor utilise le CO2 contenu dans les emballages comme un gaz traceur. Si la barquette est mal soudée, du gaz s'en échappe. Des capteurs détectent alors la microfuite.

Véritable carte d'identité du produit, l'étiquette regroupe les données essentielles, telles que date de fabrication, codes à barres, date limite de consommation du produit. Elle peut être appliquée soit par identification en temps réel soit par simple dépose en sortie d'operculage. Deux solutions proposées par Bopack System.

Opérations de contrôle

Pour finir, la barquette operculée subit une série d'opérations de contrôle. Son intégrité est contrôlée par champs magnétiques. Le détecteur de Lock utilise trois fréquences différentes, qui sont choisies automatiquement en fonction de l'application en cours. Par exemple, pour le contrôle des biscuits secs, le détecteur sélectionne la haute fréquence tandis qu'il fonctionne sur une faible fréquence pour un produit enveloppé dans un film métallisé.

La présence de particules d'aliments dans les soudures de l'opercule nuit à la bonne conservation des aliments. Edixia propose un équipement qui inspecte la production à une cadence de 5 400 barquettes à l'heure sur les convoyeurs. Il contrôle aussi la véracité des dates limites de consommation et vérifie la position du film sur la barquette.

L'inspection par rayons X permet de détecter la présence à l'intérieur de la barquette de corps étrangers, tels que particules métalliques, os, cailloux, et de rejeter les produits non conformes. Le dispositif développé par Dylog et commercialisé par HTDS surveille la conformité des produits, leur état général et leur poids. Ce matériel de petite taille est destiné à des applications agroalimentaires et pharmaceutiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sub accompagne Jordans vers les plus jeunes

Sub accompagne Jordans vers les plus jeunes

La marque de céréales a sorti une gamme pour enfant avec l’aide de l’agence de design. – Jusqu’à présent, les céréales Jordans n’étaient réservées[…]

12/11/2018 | Design
La plasturgie au cœur de l'actualité

Agenda

La plasturgie au cœur de l'actualité

Omron ouvre sept laboratoires en Europe

Omron ouvre sept laboratoires en Europe

Une version papier dans la gamme Flexzibox

Une version papier dans la gamme Flexzibox

Plus d'articles